À propos de Prends parole!

Speak Up! Prends parole!Prends parole! est un projet pilote prenant la forme d’un fonds d’assistance financière mené par et pour les jeunes. Nous offrons régulièrement des fonds et du soutien à des groupes de jeunes nouveaux arrivants de partout au Canada pour développer des ressources créatives d'éducation publique et de défense des droits.

Lors des rondes par le passé, nous avons soutenus des projets pour défaire les mythes à propos des jeunes nouveaux arrivants et pour promouvoir des droits des enfants non-citoyens.

Nous espérons que vous vous servirez de ces ressources dans vos communautés pour promouvoir le bien-être des jeunes nouveaux arrivants, ou que ces projets vous servirons d'inspiration pour lancer des projets semblables dans vos villes!

Version imprimable

Qu'est-ce que Prends Parole?

Grace à un petit financement de la part d’une fondation familiale privée, le Réseau des jeunes du CCR offre des fonds et du soutien à des groupes de jeunes nouveaux arrivants pour développer des ressources d’éducation publique et de défense des droits créatives qui s’adressent aux barrières personnelles et systémiques auxquelles ils font face. 

Les ressources doivent s’adresser à une des deux campagnes du Réseau des jeunes du CCR :


 


Pourquoi prendre parole?

Le Réseau des jeunes reconnait que les jeunes réfugiés et immigrants font souvent face à d’importantes barrières personnelles et systémiques.

Exemples de barrières personnelles : apprendre une nouvelle langue, s’adapter à un nouveau système d’éducation et à une nouvelle culture, et avoir perdu ses réseaux de soutien social après leur migration.

Les jeunes réfugiés font aussi souvent face à d’importantes barrières additionnelles, comme par exemple, apprendre à vivre avec le drame d’avoir survécu à des situations de violence extrême, la séparation familiale, et avoir manqué l’école en situation de déplacement.

Exemples de barrières systémiques : mythes, stéréotypes, discrimination, préjugés et racismes envers les jeunes nouveaux arrivants.

Ces mythes et ces stéréotypes contribuent à la formation de lois Canadiennes exclusives qui contribuent à leur tour à isoler, marginaliser et la stigmatiser les jeunes réfugiés et immigrants.

Cependant, lorsqu’ils ont l’opportunité d’appliquer leur imagination, leur créativité et leur potentiel, les jeunes réfugiés et immigrants peuvent travailler activement à défaire ces barrières personnelles et systémiques.  

"La négativité associée aux jeunes réfugiés rend leur processus d’interrogation très difficile, et puisque plusieurs membres de l’Action Team ont eu à faire face à ces circonstances, nous sentons un besoin fort de créer des changements." Membre de l’Action Team, Vancouver

 

 

 

   

 

Un programme de subvention mené par les jeunes nouveaux arrivants :

  • Le programme Prends parole! a été créé par le Réseau des jeunes du CCR (appel de candidatures, processus de sélection, programme, etc.)
  • Des jeunes nouveaux arrivants d’à travers le Canada ont mené le processus de sélection.

Des projets menés par les jeunes nouveaux arrivants :

  • Des initiatives d’apprentissage: Par l’entremise de Prends parole!, les jeunes ont non seulement développé leurs habiletés de coordination de projet (conceptualiser un projet, faire une demande de fonds, planifier le budget, s’occuper des finances, etc.), mais aussi d’importantes habilités en facilitation et travail de groupe. Nous favorisons aussi les initiatives qui incorporent des formations et des ateliers pour les jeunes. 

S’adresser à des enjeux d’importance pancanadienne:

  • Nous soutenons la création de ressources qui peuvent être partagées d’un océan à l’autre!

Bienfaits pour les participants:

“Lors des ateliers, les étudiants ont appris à prendre des risques et à prendre parole sur leurs expériences et l’impacte qu’elles ont eu sur eux.” Participante du Parkdale Collegiate Institute, Toronto 

 

“Les jeunes nouveaux arrivants qui n’étaient pas conscients qu’il y en a d’autres qui se préoccupent de ces enjeux se sont rendu compte qu’il y a des gens qui s'addressent à ces choses. Les participants se sont rendu compte qu’il y a de l’espoir dans la lutte pour ces choses. Ça a encouragé notre groupe à poursuivre plus d’actions et à créer plus de solidarité dans notre groupe et dans notre réseau. » Participant de Global Effects, Edmonton.

Prochaines étapes :

Tandis que certains participants sont encore entrain de finaliser leur projet, l’équipe d’administration de Prends parole! cherche des réponses aux questions suivantes :

  1. Voyez-vous des ressources dont vous pourriez vous servir dans votre communauté? Comment est-ce que vous en servirez? 
  2. Comment pouvez-vous vous servir de ces expériences comme inspiration pour faire un travail semblable dans votre communauté?
  3. D’après vous et selon votre expérience, quelles sont les meilleures initiatives et les meilleures pratiques pour défaire les mythes à propos des jeunes nouveaux arrivants et impliquer les jeunes dans la défense des droits des nouveaux arrivants?
  4. Connaissez-vous des sources de financement semblables à Prends parole! que nous pourrions partager avec d’autres groupes qui souhaitent lancer un petit projet?
  5. Dans quel format et avec qui devrions-nous partager les expériences Prends parole?