Énoncé du CCR concernant les Peuples autochtones

Version imprimable

Le Conseil canadien pour les réfugiés reconnaît les Peuples autochtones du Canada comme étant ses premiers habitants.

Le CCR reconnaît que les réfugiés, les migrants et les Peuples autochtones du Canada peuvent vivre des situations d’injustice similaires causées par la persécution, l’oppression, la colonisation, la discrimination, les stéréotypes et l’exclusion.

Certains réfugiés sont historiquement ou actuellement persécutés dans leur pays d’origine en raison de leur statut de Peuples autochtones.

Certains réfugiés, tout comme certains Peuples autochtones, sont déplacés en raison de l’exploitation des ressources naturelles (pétrole, gaz, bois d’œuvre, eau).

Le CCR s’engage à :

  1. Contribuer à l’éducation et à la sensibilisation en informant nos membres des obstacles historiques et actuels qui touchent les Peuples autochtones. Nous croyons que les immigrants et les réfugiés installés au Canada doivent obtenir  des informations justes et véridiques sur les injustices historiques et actuelles vécues par les Peuples autochtones.
  2. Reconnaître et honorer adéquatement le territoire traditionnel des Peuples autochtones  locaux lors des réunions et des Consultations.  
  3. Déclencher le dialogue et les efforts nécessaires afin d’établir des relations respectueuses avec les Peuples autochtones, permettant ainsi de s’informer des questions d’intérêt commun et de discuter des stratégies et solutions possibles.

 

Énoncé adopté par le comité exécutif, novembre 2013