Faire tomber les murs

Version imprimable

Localisation du projet: Toronto, Ontario

Membres de l'équipe organisatrice: Julia Salmon, Chinué Bute, Rosa Solorzano, Maria Alejandra Ramírez Bolaños

Supportés par: Le FCJ Refugee Centre

 

Le projet

Le Réseau des jeunes de FCJ travaille activement à offrir aux nouveaux arrivants à statut précaire un espace pour qu’ils partagent leurs expériences, se soutiennent mutuellement et se mobilisent face aux problèmes auxquels ils sont tous confrontés. Grâce à ce projet d'engagement civique pour les jeunes nouveaux arrivants (NYCE), l'équipe de jeunes dirigée par Julia a voulu introduire l'art du graffiti aux nouveaux arrivants afin qu'ils expriment ce qu’ils ressentent face aux enjeux et obstacles qui les empêchent de prendre activement par à la société. Travailler sur le sujet à partir d'une approche artistique est les jeunes de FCJ une façon amusante et éducative de partager (par l'art et la narration) leurs propres expériences.

 

S'exprimer à travers l'art du Graffiti

Le 18 janvier, les 25 jeunes participants ont dû se munir d’une photo illustrant leur histoire, afin de transformer cette image en une œuvre de graffiti. Cette première étape consistait à explorer leurs propres histoires, leurs propres récits et à le symboliser à l’aide d’un pochoir afin de le transposer en un graffiti. En repensant à leur voyage, les jeunes ont partagé les défis communs auxquels ils ont fait face et auxquels ils font toujours face. Les jeunes sont ressortit de l’expérience en sachant qu’ils n’étaient pas seuls et que les problèmes qu'ils rencontrent ne sont pas des problèmes individuels, mais bien systémiques et sociaux.

Ensemble, ils ont énumérer les enjeux les touchants plus directement:

  1. L’accès à l'éducation (secondaire et post-secondaire) pour les jeunes migrants en statut de précarité
  2. Les problèmes d'identification (erreurs, difficulté d’obtention d'un document d’identification et son remplacement)
  3. L’accès à des logements sûrs, abordables et durables
  4. Le racisme et la discrimination
  5. Manque de connaissance / désinformation des intermédiaires de confiance

 

Passer à l'action!

Le 17 février, l'équipe des jeunes ont présenté son projet de graffiti à une table ronde communautaire sur l'accès à l'éducation pour les jeunes migrants et nouveaux arrivants en statut de précarité. S'adressaient à de multiples parties prenantes à Toronto, y compris des enseignants, des intervenant.e.s en milieu scolaire, des intervenant.e.s communautaires, des intervenant.e.s auprès des jeunes et des politiciens locaux, les jeunes avaient l'occasion d'expliquer les enjeux exprimées derrière les œuvres et de discuter des approches artistiques éducatives comme l’art du graffiti. Puis, les jeunes ont organisé des groupes pour discuter les solutions possible dans leurs communautés.

Contact

Philip Ackerman
Développement des ressources et coordinateur jeunessse
FCJ Centre de réfugiés
200, rue de Salaberry
Téléphone : 416-469-9754  ext. 228
packerman@fcjrefugeecentre.org