4. Salaire-subsistance

nov 2005
Whereas:

les réfugiés et les immigrants qui travaillent au salaire minimum sont obligés de vivre dans la pauvreté;

Therefore be it resolved:

Que le CCR appellera le gouvernement fédéral à s’assurer, lorsqu’il conclura des contrats, qu’il y ait un salaire-subsistance au moins équivalent au seuil de faible revenu (SFR) ou à 60 % du taux moyen du salaire industriel, en retenant le montant le plus élevé.

4. Admissibilité aux programmes RHDCC

mai 2004
Whereas:
  1. Le gouvernement du Canada a, à maintes reprises, exprimé son inquiétude au sujet du sous-emploi des nouveaux arrivants qualifiés;
  2. De nombreux nouveaux arrivants hautement qualifiés doivent exercer de petits métiers afin de subvenir aux besoins de leurs familles;
  3. Les personnes qui travaillent plus de 20 heures par semaine sont exclues des programmes d'aide à l'emploi financés par Ressources Humaines et Développement des Compétences Canada (RHDCC);
Therefore be it resolved:

Que le CCR écrira au Ministre de RHDCC pourl'exhorter à rendre les nouveaux arrivants admissibles aux servicesd'aide à l'emploi quel que soit leur nombre d'heures de travail hebdomadaire,s'ils travaillent en dehors du domaine de leur spécialité.

4. Reconnaissance des diplômes et titres étrangers

nov 2002
Whereas:

Citoyenneté et Immigration Canada, DRHC, Industrie Canada et Patrimoine canadien projettent d'améliorer le processus de reconnaissance des diplômes et titres étrangers, en permettant, par exemple, que le processus soit amorcé à l'étranger; et par la coordination des processus d'évaluation des diplômes; par la mise en place d'une seule source d'information et des exigences des permis d'exercer; et par l'établissement des normes relatives à l'expérience professionnelle;

Therefore be it resolved:

Que le CCR demandera à CIC, DRHC, IndustrieCanada, Patrimoine canadien, MRCI et à d'autres organismes concernésque :

  1. Les personnes travaillant en faveur de la reconnaissance des titres des professionnels formés à l'étranger, soient impliqués dans le processus du début à la fin;
  2. L'évaluation des résultats de la présente initiative soit fondée sur des indices démographiques précis, répartis par sexe, âge et pays d'origine. 

2. Les priorités de DRHC

nov 2002
Whereas:
  1. Les priorités actuelles de DRHC en matière de financement sont : les femmes, les jeunes, les autochtones, les personnes handicapées;
  2. DRHC ne fournit actuellement aucunes ressources afin d'aider les néo-Canadiens à participer pleinement au marché du travail canadien;
  3. Lesdites politiques sont conçues dans le but d'aider les populations défavorisées à se joindre au marché du travail du courant dominant;
  4. L'intégration des nouveaux arrivants au marché du travail canadien exige un bon départ équivalent à celui des groupes préalablement identifiés;
Therefore be it resolved:

Que le CCR communiquera avec la ministre responsablede DRHC et l'empressera d'identifier les nouveaux arrivants au Canada commeformant un groupe prioritaire afin d'assurer leur pleine contribution aumarché du travail canadien.

5. Financement des agences par DRHC

nov 2002
Whereas:
  1. Le savoir, clé de notre avenir démontre la nécessité d'intégrer les compétences des immigrants au marché du travail canadien;
  2. DRHC encourage le développement de partenariats intersectoriels afin de faciliter l'intégration au marché du travail;
Therefore be it resolved:

Que le CCR recommandera à DRHC l'allocationde fonds servant à permettre aux organismes au service des immigrantsd'augmenter leurs capacités et de faciliter le développementde partenariats intersectoriels pertinents afin de répondre auxbesoins locaux. 

4. Qualifications professionnelles et corps de métier

nov 1998
Whereas:
  1. Les immigrants et les refugiés arrivent dans ce pays avec des qualifications et avec des compétences techniques qui sont en demande au Canada;
  2. Plusieurs nouveaux arrivants n'ont pas accés à leurs professions et corps de métier en raison de corps d'accréditation rigides;
Therefore be it resolved:

Que le CCR fasse appel aux gouvernements fédéraux et provinciaux pour s'assurer qu il y ait une sélection juste qui permette aux nouveaux arrivants d'obtenir la reconnaissance de leurs qualifications acquises ailleurs et garantisse :

  1. L'accès à une formation pour atteindre les critéres canadiens;
  2. Un droit de recours en cas de refus de reconnaissance et d'accès.