Chronique du Conseil canadien pour les réfugiés vol. 7 no. 11, 4 mars 2013

Version imprimableEnvoyer par courriel

Pages des campagnes et des enjeux actuels

Des coupures au Programme fédéral de santé intérimaire

La réforme des réfugiés : changements au système de détermination du statut de réfugié (C-31)

Êtes-vous fier de protéger les réfugiés? Passez à l'action cette Journée des droits des réfugiés (4 avril)

La résidence permanente conditionnelle pour les conjoints parrainés

Marquez vos calendriers! Événements du CCR en 2013

Consultation du printemps, jeudi 30 mai - samedi 1er juin 2013, Vancouver

Consultation d'automne, jeudi 28 novembre - samedi 30 novembre 2013, Kitchener-Waterloo

Inscrivez-vous pour nos webinaires à venir : 

5 mars - L'immigration au Canada : tendances et perceptions qui changent (offert par le Réseau des jeunes, en anglais seulement)

19 mars - Nouveau système de détermination du statut de réfugié : mises à jour et la Section d'appel des réfugiés

Nouveaux rapports du CCR :

Rapport du Forum pancanadien sur la traite des personnes, novembre 2012 (en anglais)

Soins de santé pour les réfugiés : impacts des récentes coupures

CONTENU :

  1. En avant pour les soins de santé pour les réfugiés 
  2. Nouveaux pays d'origine désignés nommés, y compris le Mexique
  3. Cette Journée internationale de la femme (8 mars), parlez de la résidence permanente conditionnelle et que faire dans des cas d'abus
  4. Êtes-vous fiers de protéger les réfugiés? Passez à l'action cette Journée des droits des réfugiés (4 avril)
  5. Inscrivez-vous dès maintenant : Consultation du printemps à Vancouver, du 30 mai au 1er juin 2013
  6. De grands honneurs pour une militante de longue date

---

  1. En avant pour les soins de santé pour les réfugiés

KeitaLa santé des réfugiés était à la une au cours du mois de février. Une contestation judiciaire des coupures aux soins de santé des réfugiés a vu le jour, des questions ont été soulevées au Parlement et il y a eu des événements à travers le Canada

Qui plus est, le CCR a publié Soins de santé pour les réfugiés : impacts des récentes coupures. Ce rapport met en lumière les répercussions des compressions à la santé des réfugiés, ainsi que les coûts réels (et avantages) de soins de santé pour les réfugiés au Canada.

Même avant les récentes coupures, les coûts des soins de santé représentaient seulement un dixième, par demandeur d’asile, du montant moyen dépensé en soins de santé pour un citoyen.

Coûts de soins de santé par anSelon les calculs de l’Institut canadien d'information sur la santé, le coût en 2008 par Canadien des soins de santé étaient de 5162 $. Selon Citoyenneté et Immigration Canada, les coûts du Programme fédéral de santé intérimaire, par demandeur d’asile, étaient de 46 $ par mois en 2007-2008, ce qui représente 552 $ par an (données obtenues par demande d’accès à l’information).

Pour d'autres informations les impacts des récentes coupures au Programme fédéral de santé intérimaire, consultez le nouveau rapport du CCR.

Pour plus d'informations par rapport aux impacts des coupures au Programme fédéral de santé intérimaire et ce que vous pouvez faire, lisez : ccrweb.ca/fr/pfsi
  1. Nouveaux pays d'origine désignés nommés, y compris le Mexique
Une femme mexicaine déportée à tortSaviez-vous qu'en 2012, 19% des demandeurs d'asile mexicains ont été reconnus réfugiés par la Commission de l'immigration et du statut de réfugié? Cela représente un demandeur sur 5. Avec 568 réfugiés reconnus, les Mexicains étaient parmi les trois premières nationalités par nombre de réfugiés reconnus (les autres sont la Chine et Haïti). Beaucoup de Mexicains continuent à élever leux voix contre la violence qui a forcé des milliers de personnes à s'exiler au Canada.
 
Malgré cela, le Mexique a été désigné par le ministre de la Citoyenneté et de l'Immigration comme pays « sûr » pour les demandeurs. 35 pays ont été nommés « pays d'origine désignés » depuis la mi-décembre. Ceci signifie que les Mexicains et les autres demandeurs d'asile en provenance de pays d'origine désignés seront asujettis à des délais plus courts, n'auront pas de droit d'appel et n'auront pratiquement pas d'accès aux soins de santé.
 
Pour en savoir plus sur les préoccupations du CCR concernant les « pays d'origine désignés » et d'autres changements au système canadien de détermination des réfugiés, voir: ccrweb.ca/fr/la-reforme-refugies
  1. Cette Journée internationale de la femme (8 mars), parlez de la résidence permanente conditionnelle et quoi faire dans des cas de violence

Conditional permanent residence for sponsored spouses

De nouvelles règles établissent une période de résidence conditionnelle de deux ans pour certaines conjointes parrainées. Pendant cette période la résidence permanente de la personne parrainée est conditionnelle au maintien de la relation conjugale et de cohabitation avec son parrain. Si on ne respecte pas cette condition, la résidence permanente de la personne parrainée pourrait être révoquée, et elle pourra être expulsée. Une exception importante à cette condition est prévue pour les cas de violence ou de négligence.
 
Le CCR et d'autres organisations se sont exprimés sur ce que ceci signifie pour l'accroissement des inégalités dans les relations et, plus particulièrement, la façon dont les femmes sera placé à un risque accru de violence. Nous nous sommes engagés à faire en sorte que ces nouvelles règles n'engendront plus de vulnérabilité.
 
Ce 8 mars, la Journée internationale de la femme, le CCR publiera une nouvelle ressource pour aider les intervenants à comprendre la nouvelle règle ainsi que l'exception de violence pour leurs clients, notamment les femmes immigrantes victimes de violence.
 

Pour plus d'informations, consultez : ccrweb.ca/fr/residence-permanente-conditionnelle le 8 mars.

  1. Êtes-vous fiers de protéger les réfugiés? Joignez-vous à nous pour la Journée des droits des réfugiés (ce 4 avril)

Fier de protéger les réfugiés

De nouvelles règles gouvernent le système d’asile au Canada qui le rend plus difficile à protéger des réfugiés au Canada. Joignez-vous à nous pour démontrer au public et au monde pourquoi nous sommes fiers de protéger les réfugiés et les droits des réfugiés.

Impliquez-vous et démontrez votre fierté de protéger les réfugiés au Canada. Voici quelques idées d’actions et d’activités pour commencer.
 

Actions suggérées pour des organismes :

Pour plus d'actions et d'activités en tant qu'organisme ou en tant qu'individu, consultez notre page Fiers de protéger les réfugiés.

Cherchez-vous plus d'informations par rapport à la Journée des droits des réfugiés? Consultez la page ccrweb.ca/fr/journee-droits-refugies pour plus de détails d'ici le 4 avril.

  1. En primeur : Promouvoir la sécurité et un accueil chaleureux, Consultation du printemps, du 30 mai au 1er juin 2013

Promouvoir la sécurité et un accueil chaleureux

Les réfugiés qui viennent au Canada cherchent la protection, pour eux-mêmes et pour leur famille. Comment pouvons-nous assurer la protection et la sécurité des réfugiés et d’autres nouveaux arrivants? Comment pouvons-nous assurer un accueil chaleureux à tous et à toutes?
 

Joignez-vous à la Consultation du printemps pancanadien du Conseil canadien pour les réfugiés (CCR) aura lieu à Vancouver du 30 mai au 1er juin. Nous explorerons ces questions et renouvelerons nos engagements d'offrir la sécurité et un accueil chalereux.

Les discussions chez Promouvoir la sécurité et un accueil chaleureux seront axées sur les enjeux touchant l'établissement et l'intégration des nouveaux arrivants, la réinstallation des réfugiés et la protection des réfugiés. Des informations et l'inscription en ligne seront bientôt disponibles au : ccrweb.ca/fr/reunions

Est-ce que vous ou votre organisation peut contribuer à la Consultation? Veuillez contacter : consultation@ccrweb.ca

Êtes-vous dans la région de Vancouver et vous voulez vous impliquer dans la planification locale? Veuillez contacter Sherman Chan au : schan@mosaicbc.com

  1. De grands honneurs pour une militante de longue date

La soeur Helen Petrimoulx vient de prendre la retraite, après des années de travail au Diocèse de London (à Windsor, Ontario). Une militante de longue date pour les réfugiés et contre la traite des personnes, Sr. Helen vient d'être reconnue pour son travail en étant nommée à l'Ordre de l'Ontario et en étant récipidaire de la médaille du jubilé de diamant de la reine Elizabeth II.

Félicitations! Ce sont des honneurs bien mérités! Soeur Helen a toujours affiché sa fierté de protéger les réfugiés.

Pour plus d'informations à propos de Soeur Helen et son travail, lisez : Une soeur reconnue pour son travail avec des réfugiés (en anglais).