Célébrer nos 40 ans d’histoire et de succès

Version imprimableEnvoyer par courriel

Depuis 1978, le CCR a établi des liens entre les personnes et les organismes à travers le Canada pour les soutenir dans leur travail ardu et passionné de protéger les réfugiés et de faire du Canada un pays accueillant pour les nouveaux arrivants.

L’année 2018 marque le 40e anniversaire du CCR et nous offre l’occasion de mettre en valeur nos réalisations et de reconnaître toutes les contributions significatives qui ont concourues à notre succès; petites ou grandes, mais néanmoins toutes importantes.

Que vous soyez défenseur des droits humains, travailleur pour les droits des réfugiés, jeune leader, ancien réfugié ou simplement quelqu’un qui croit profondément aux droits de tous sans égard à leur statut, vous faites partie de notre histoire! Joignez-vous à nous dans cette grande célébration en montrant votre soutien aux réfugiés et migrants, et en partageant une histoire de votre travail et de vos espoirs pour bâtir une société plus inclusive et accueillante dans les années à venir! 

Voici quelques exemples de ce que le CCR a accompli au cours des 40 dernières années...

Promouvoir l’implication des réfugiés

Depuis 40 ans, nous nous sommes engagés à promouvoir l’implication complète des réfugiés. En voici quelques exemples :

  • Adoption d’une politique pour la participation des réfugiés en 1992
  • Une attention particulière donnée à la représentation des réfugiés dans le processus de nomination et de l’élection de notre Comité Exécutif (où Francisco Rico-Martinez, ancien Président, était lui-même un réfugié avec beaucoup d’expérience dans la gestion). 

Offrir des opportunités de réseautage et de développement professionnel

Avec un nombre grandissant de membres à travers le Canada, nous sommes très fiers d’offrir des opportunités de réseautage et de développement professionnel par le biais de conférences, de groupes de travail, de publications et de rencontres. Au cours de son parcours, le CCR s’est toujours voué à proposer des occasions de réseautage bilingues et transcanadiens. D’ailleurs, notre première conférence incluant la traduction simultanée a eu lieu en 1980, tandis que la première consultation du CCR hors-Québec et hors-Ontario s’est déroulée à Winnipeg en 1986. 

Militer pour les droits des réfugiés et des immigrants par l’entremise de relations gouvernementales, de la recherche et des relations médiatiques

Nous militons pour les droits des réfugiés et des immigrants en apportant régulièrement nos préoccupations aux membres du gouvernement. Depuis 1992, et par intervalle de deux ans depuis, le CCR rencontre une panoplie de représentants du gouvernement canadien afin de discuter d’une variété d’enjeux qui nous touchent.

Nous sommes fiers de dire que nous avons fait d’importantes incidences, en ce qui concerne le changement de politiques. Ceci est dû à notre recherche étendue et à notre variété de publications. D’ailleurs, parmi toutes nos publications et nos contributions à la recherche dans le domaine, certaines ont été utilisées et citées comme sources par des militants qui soutiennent les réfugiés et les migrant vulnérables, et qui ont pour but de renforcer la défense des droits des réfugiés et d’assurer l’étendue des services aux nouveaux arrivants. 

Le CCR est devenu une voix prépondérante dans les médias dans le domaine. 

Mobiliser les jeunes nouveaux arrivants

Nous sommes convaincus que les jeunes nouveaux arrivants ont beaucoup de potentiel et peuvent contribuer de manière importante, lorsqu’ils en reçoivent la possibilité. Avec la mise en œuvre du Réseau des Jeunes en 2006, nous avons créé un espace où des jeunes provenant de partout dans le monde peuvent interagir au niveau national, et peuvent également partager leurs préoccupations de manière créative, en plus de développer leur sens du leadership. Depuis 2012, six Rassemblements Action Jeunesse ont été organisés par des jeunes et pour des jeunes. 

Intervenir devant les tribunaux et les cours internationales

Nous faisons en sorte que la voix des réfugiés soit entendue dans d’importantes affaires judiciaires. Le CCR est intervenu à plus de vingt reprises au sein de la Cour suprême du Canada, en plus de contester l’Entente entre le Canada et les États-Unis sur les tiers pays sûrs.

Le CCR a également saisi le forum des tribunaux internationaux par le passé, comme exemple : Une pétition contestant la Commission interaméricaine des droits de l’homme concernant les retours temporaires (« direct backs ») – la décision finale en 2011 confirme que le Canada a violé la Déclaration américaine des droits de l'homme en retournant sans préavis les demandeurs d’asile aux États-Unis en 2004. 

Militer pour les droits de la personne

Nous militons activement et constamment pour des politiques et des programmes qui respectent les droits des réfugiés et des nouveaux arrivants. Voici certaines de nos réussites :

  • La Section d’appel des réfugiés est entrée en vigueur en 2012, à la demande militante du CCR;
  • Le gouvernement a établi des directives afin de réduire le nombre d’enfants en détention, une priorité pour le CCR en 2017;
  • Le gouvernement canadien a éliminé la Résidence Permanente Conditionnelle en 2017, un enjeu clé pour le CCR;
  • Depuis 1994, le CCR milite pour que la Commission de l’immigration et du statut de réfugié du Canada (CISR) adopte une directive concernant l’orientation sexuelle et l’identité de genre (SOGIE). Celle-ci fut adoptée en 2017. 

Faire valoir l’importance de l’identité de genre

Une de nos priorités est la sensibilisation aux disparités entre les genres et l’analyse comparative entre ceux-ci. Par exemple :

  • En 2009, le CCR a publié le “Guide des avenues pour la justice entre les genres : un outil pratique pour travailler avec les personnes réfugiées et immigrantes”, un outil clé pour aider les organismes concernés à utiliser une approche basée sur le genre lorsqu’ils travaillent avec les nouveaux arrivants. 

Amener les droits des réfugiés sur la scène internationale

Cette année, le CCR tiendra un Colloque International sur les droits des réfugiés avec environ 800 participants provenant du Canada et de partout à travers la planète. Toutefois, ce n’est pas la première fois que le CCR a une plateforme sur la scène internationale. Le premier colloque international sur les droits des réfugiés a eu lieu à Toronto en 2006. Avant cela, en 2001, le CCR a organisé une Conférence Internationale sur les femmes réfugiées fuyant la persécution en raison de leur sexe, à Montréal. Depuis 1981, le CCR a régulièrement participé aux Consultations des ONG du HCR à Genève. En 2017, le CCR s’est vu accordé le statut d’ECOSOC à l’ONU. 

Sensibiliser le public

Nous accordons beaucoup d’importance à la sensibilisation du public. Notre objectif est de créer une communauté accueillante pour les nouveaux arrivants et des défenseurs des réfugiés à travers le Canada. Nos campagnes “Fiers de Protéger les Réfugiés” et “Protéger les Réfugiés = une société plus forte” sont bien connues du public. 

Découvrez les moments mémorables des 40 ans d’histoire et de succès du CCR:

Appuyez le travail du CCR!

Faites un don spécial de 40 $ au CCR pour contribuer à ce que les réfugiés et immigrants de demain soient en sécurité et puissent s’épanouir.