Réunir les enfants séparés avec leur parent au Canada dans un délai de 6 mois

Passez à l'action
Version imprimable

De nombreux enfants attendent des années avant d'être réunis avec leur parent ou leurs parents au Canada, pendant que le  gouvernement traite la demande d'immigration.

Fort de cette expérience, le comité exécutif recommande aux groupes de travail que le CCR initie une campagne pour demander à IRCC de fixer un délai standard de 6 mois pour la réunification des enfants séparés avec un parent au Canada.

Cette longue attente est particulièrement inacceptable pour les enfants qui sont séparés de leurs deux parents. Dans certains cas, les deux parents ont été forcés de fuir en tant que réfugiés, laissant leurs enfants temporairement chez un grand-parent, un autre membre de la famille ou même une voisine. Dans d'autres cas, l'un des parents est décédé ou n'est pas disponible pour s'occuper de l'enfant, et le parent au Canada s'efforce de s'occuper de son enfant à distance.

Le CCR demande au gouvernement canadien de fixer un délai standard de 6 mois pour la réunification des enfants séparés avec un parent au Canada.

Veuillez appuyer l'appel du CCR en contactant votre député-e et en publicisant notre appel :

Ayant quitté Haïti il y a 5 ans pour sauver sa vie suite à la persécution, Angie* elle a laissé ses deux enfants derrière, Simon* et Janot*. Aujourd’hui ils ont 16 et 14 ans.

« J’ai peur pour mes enfants, ils ne sont pas en sécurité, ils ne peuvent pas aller à l’école ils risquent de se faire séquestrer. Ils n’arrêtent pas de me demander qu’ils veulent me voir…ça me brise le cœur »

Lisez l'histoire d'Angie ici.

Estelle* cherche à faire venir au Canada ses deux filles, âgées de 7 et 11 ans. La demande d’immigration en leur faveur est en traitement depuis novembre 2019.

« Je suis loin de mes 2 filles depuis le 18 mai 2017 pour des raisons de protection. Je me devais de quitter mon pays d’origine car ma vie était à risque et c'est donc ainsi que j’ai laissé mes enfants. Depuis ce jour mes nuits sont devenues des nuits de cauchemar car avant cette séparation je n’avais jamais fait plus d’un mois sans mes filles.

C’est juste impensable de vivre ce que mes enfants et moi vivons et j’espère qu'après mon cas il n’y aura plus jamais ce retard de traitement des dossiers de maman et leur enfants.

Lisez l'histoire d'Estelle ici.

Sophie* souligne l’importance de réunir rapidement rapidement les enfants séparés avec leurs parents au Canada :

« Bien que dans ma situation personnelle la réunification est urgente et est la seule chance que mes enfants aient d’être épargnés de leur triste sort, il reste que d’autres comme moi sont dans des situations similaires. Pour toutes les familles concernées par cette campagne, une réunification, à l’intérieur du délai proposé qui est raisonnable, pour chaque famille est essentielle au développement des enfants.

Aussi, cela atténue les blessures générées par ses séparations douloureuses et éviteront des séquelles à long terme qui nécessiteront des soins, des suivis et souvent deviennent des obstacles à la contribution de son plein potentiel à la société canadienne. »

Lisez l'histoire de Sophie ici.

Ces témoignages poignants illustrent à quel point la question de réunification familiale est réelle et urgente. Nous vous invitons à partager ces histoires et visuels sur les réseaux sociaux pour passer le mot :