Chronique du Conseil canadien pour les réfugiés vol. 9 no. 2, 2 mai 2014

Version imprimable

Vol. 9 no. 2, 2 mai 2014

Dans ce numéro :

-----
  1. L’aide aux réfugiés peut être une infraction criminelle

Aidons et encourageons les réfugiésLe Conseil canadien pour les réfugiés (CCR) est profondément déçu par la décision de la Cour d’appel de la Colombie-Britannique dans l’affaire Appulonappa, qui conclut que le Parlement avait pour intention de rendre le fait d’aider les réfugiés, pour des motifs humanitaires, une infraction criminelle et que ceci est conforme à la Charte canadienne des droits et libertés. Le CCR était un intervenant dans l’affaire Appulonappa, soulevant en particulier l’impact qu’auraient les dispositions concernant l’entrée clandestine sur les travailleurs humanitaires.

La Cour a infirmé une décision de la Cour Suprême de Colombie-Britannique qui avait jugé que les dispositions relatives à l’organisation d’entrée illégale étaient trop larges, car elles criminalisaient les individus qui aidaient les demandeurs d’asile au Canada, dont les travailleurs s’occupant des réfugiés ainsi que les personnes aidant des membres de leur famille.

Or, la Cour d’appel a décidé que la loi avait été délibérément écrite afin d’être assez large pour couvrir de telles situations humanitaires, et que ceci était acceptable, malgré les obligations internationales du Canada envers les réfugiés.

Cette décision confirme la tendance croissante qu’a le Canada de fermer ses portes aux réfugiés. Le Canada est en train de perdre son rôle international de chef de file dans la protection des réfugiés. La décision envoie le message effrayant aux Canadiens que la Cour voit l’aide aux réfugiés, non pas comme un noble devoir moral et une obligation légale, mais comme un crime contre la souveraineté de nos frontières.

Pour le communiqué integral du CCR : ccrweb.ca/fr/aide-refugies-infraction-criminelle
  1. Les demandeurs d’asile partagent leurs expériences du nouveau système

Suite aux modifications importantes apportées en 2012 à la Loi sur l’immigration et la protection des réfugiés, le CCR a entrepris un projet de recherche afin d’entendre les perspectives des  demandeurs d’asile concernant leurs expériences du processus. L’objectif était de nous renseigner sur les aspects positifs et négatifs des expériences des demandeurs d’asile lors de leur audience. Nous espérons que le rapport sera utile aux commissaires et aux autres personnes qui travaillent auprès des réfugiés dans le nouveau système d’asile.
 
Bien que ces entrevues ne représentent pas un échantillon représentatif des demandeurs d’asile, plusieurs thèmes reviennent souvent, dont :
  • L’impact de la vitesse du processus de demande d’asile
  • L’importance d’être soutenu dans ses démarches
  • Le stress financier
  • Le traitement des personnes  (variant du respect à l’hostilité)
  • L’accès aux informations exactes
  • Au-delà de l’audience, les autres défis tels la réunification familiale
Pour lire le rapport intégral : http://ccrweb.ca/en/refugee-hearing-report-2014 (en anglais seulement, pour l’instant)
  1. Participez à Portes d’espoir, sentiers d’appartenance : Consultation du printemps, Halifax, 29 au 31 mai 2014

Portes d'espoir, sentiers d'appartenanceNe ratez pas l’occasion : les tarifs réduits pour votre hébergement et pour vous inscrire à la Consultation à Halifax finissent la semaine prochaine. Réservez pour assurer votre place!

Ayant comme thème Portes d’espoir, sentiers d’appartenance, la conférence mettra de l’avant les réflexions et les sentiers des nouveaux arrivants.

Joignez-vous à nous à la Consultation du printemps du CCR  afin d’explorer des questions touchant la protection des réfugiés et l’accueil des nouveaux arrivants pour que nous puissions bâtir ensemble des communautés plus accueillantes et plus fortes.

Parmi les sujets qui seront abordés lors des ateliers, nous retrouvons :
  • Des changements à la citoyenneté au Canada
  • Des enjeux d’hébergement à travers le Canada
  • La réinstallation des réfugiés axée sur la protection
  • Une session stratégique sur la santé
  • Le rapatriement volontaire : est-il toujours volontaire?
  • La justice pour les migrants à l’échelle mondiale
… et encore plus.
 
Des renseignements sur la consultation et le formulaire d’inscription sont disponibles à : ccrweb.ca/reunions
 
Réservez votre chambre à l’Université Saint Mary’s avant le 5 mai et inscrivez-vous à la Consultation avant le 9 mai pour profiter des tarifs réduits!

À propos des Consultations du CCR
Le CCR organise deux consultations par année dans des villes différentes. Ces Consultations abordent les questions relatives à la protection des réfugiés et à l’établissement des immigrants et des réfugiés. Elles rassemblent plus de 300 personnes venant de tout le Canada et d’autres pays. Parmi les participants, se trouvent des réfugiés, des immigrants, des représentants des ONG, des gouvernements et du HCR, des universitaires et des invités internationaux. Tout le monde est bienvenu à participer.
 
La consultation représente une excellente occasion pour :
  • Rencontrer des experts dans ce domaine;
  • Échanger des informations et préparer des résolutions portant sur un large éventail de questions relatives aux réfugiés et aux immigrants;
  • Contribuer aux discussions des groupes de travail du CCR portant sur les politiques et les lois.
  1. Des plans en cours pour la Marche avec les réfugiés pour une société plus forte

Joignez-vous à la Marche avec les réfugiés pour une société plus forteDu 16 au 22 juin 2014, de l’Île de Vancouver jusqu’en Terre-Neuve, des communautés à travers le Canada marcheront, afin de changer la conversation à propos des réfugiés, dans le cadre de la Marche avec les réfugiés pour une société plus forte.

Et vous pouvez en faire partie! :
  • Organisez une Marche avec des arrêts mettant en avant des endroits symboliques et des histoires de réfugiés, d’anciens réfugiés et d’autres personnes en quête de protection. Invitez vos amis, vos collègues et vos voisins qui se battent pour une justice sociale, mais qui sont peu avertis des questions concernant les réfugiés.
  • Rassemblez un groupe et Marchez ensemble Apprenez-en davantage à propos des contributions des réfugiés à votre communauté, de comment bâtir une société plus forte et de comment changer les discours à propos des réfugiés au Canada. De nouveaux événements seront ajoutés à la carte dans les prochaines semaines. Revenez à la carte dans les semaines à venir!
  • Créez votre propre Marche s’il n’y en a pas déjà près de chez vous. Consultez nos suggestions de marches ‘à la carte’ à organiser avec une classe d’étudiants, avec une groupe  communautaire ou dans le cadre d’un autre événement communautaire.
  • Découvrez et partagez d’autres moyens de marcher avec les réfugiés
Pour plus de renseignements et pour découvrir certains événements en planification, voir la Marche avec les réfugiés pour une société plus forte en ligne.
  1. 35 sentiers soutenant le CCR : Une rencontre avec Martha Kuwee Kumsa, une donatrice

Martha Kuwee KumsaNous vous présentons Martha Kuwee Kumsa, qui est venue au Canada en tant que réfugiée, avec ses trois enfants adolescents, après avoir été emprisonnée et torturée pendant 10 ans par le régime militaire en Éthiopie. De nombreux organismes et groupes canadiens ont contribué à obtenir la libération de Martha et sa réinstallation au Canada, y compris le Conseil canadien pour les réfugiés.
 
Mais Martha était alors seulement au début d’un nouveau chapitre de son voyage. Comme le raconte Martha : « C’était très difficile d’arriver au Canada en pleine récession et de trouver un emploi valorisant. J'ai dû passer à travers des difficultés financières graves. La vie était encore plus difficile à d’autres égards. J’étais une mère célibataire dans une nouvelle culture avec les enfants adolescents que je n'avais pas élevés en tant que parent. »
 
Malgré ces défis, Martha a obtenu un prêt étudiant et a pris plusieurs emplois à temps partiel pour joindre les deux bouts. En dix ans, elle a obtenu son baccalauréat, une maîtrise et un doctorat. Elle est professeure à la faculté de travail social de l'Université Wilfrid Laurier à Waterloo depuis 12 ans. Ses enfants ont également tous un diplôme universitaire.
 
Le voyage de Martha – et son soutien au CCR – se poursuit : elle est toujours incapable de retrouver son mari. Nous avons besoin de votre soutien afin que le CCR puisse continuer à aider les familles réfugiées de se réunir au Canada.
 
Le CCR cherche 35 personnes, comme Martha, qui sont arrivées au Canada en tant que réfugiés ou immigrants, qui peuvent maintenant contribuer financièrement, en faisant un don spécial de 500 $ ou plus afin d’appuyer le travail du CCR.
 
Voudriez-vous, ou quelqu’un que vous connaissez, célébrer votre (son) parcours au Canada et faire du Canada un endroit accueillant pour les réfugiés et immigrants d’aujourd`hui?
 
Si vous aimeriez faire un don et partager votre histoire, ou si vous connaissez un donateur potentiel, veuillez contacter Simran Chahal, coordonnatrice de collecte de fonds, à schahal@ccrweb.ca ou (514) 277-7223.
  1. Nouveautés du CCR :

Prochaines rencontres

 

Consultation du printemps 2014, jeudi 27 mai au samedi 29 mai 2014, Halifax

Rassemblement action jeunesse 2014, jeudi 21 août au samedi 23 août 2014, Toronto

Rencontres des groupes de travail, vendredi 5 et samedi 6 septembre 2014, Montréal
Consultation d'automne 2014, jeudi 27 au samedi 29 novembre 2014, Gatineau