Restructuration des groupes coordonnateurs

Version imprimable
Numéro de résolution: 
1
mai, 2007
Attendu que: 
  1. Une révision du rôle, de la structure et de la fonction des Groupes coordonnateurs a débuté en novembre 2005 dans le cadre d’une initiative plus large visant à évaluer l’efficacité et la pertinence de la structure du CCR. Des consultations ont eu lieu auprès de l’Exécutif, des présidents des Groupes de travail et des présidents des Groupes coordonnateurs ainsi que des membres, en plus d’un atelier lors de la Consultation de novembre 2006.
  2. Il y a eu un consensus sur la vision de ce que les Groupes coordonnateurs représentent pour le CCR en tant qu’organisme. Ils constituent un point d’entrée vers une plus grande participation au travail du CCR, surtout pour les personnes nouvellement impliquées au CCR.  L’expertise au niveau des enjeux ainsi que les connaissances provenant de l’expérience sont importantes et enrichissent les perspectives des Groupes coordonnateurs et de l’ensemble du CCR.
  3. Il est important de reconnaître que les Groupes coordonnateurs ont accompli avec succès plusieurs projets; la révision visait donc à bâtir sur ces accomplissements et sur l’engagement durable des membres envers ces enjeux.
  4. Si nous avons une vision commune des possibilités, nous convenons également que chaque Groupe coordonnateur a son propre fonctionnement et ses propres résultats. En général les Groupes coordonnateurs ne parviennent pas toujours à atteindre cette vision pour de nombreuses raisons, dont :
  1. La composition des membres,
  2. Le processus de mise en candidature et d’élection,
  3. Des liens inadéquats avec les Groupes de travail,
  4. Le manque de profil accordé aux Groupes coordonnateurs au sein de l’organisme et
  5. L’absence d’un programme structuré d’orientation, de formation et de mentorat pour les nouveaux membres.
  1. Au cours du processus de consultation, divers modèles ont été discutés et modifiés après une consultation supplémentaire.
Il est résolu: 

Que :

  1. Le CCR réduira le nombre de Groupes coordonnateurs à deux.
    1. Le Groupe coordonnateur de la communication sera éliminé mais les activités liées à la communication seront conservées comme rôle du personnel avec l’aide des membres. (par exemple, les représentants régionaux)
    2. Le Groupe coordonnateur de la lutte contre le racisme et le Groupe coordonnateur des questions liées au genre seront maintenus;
    3. Chaque Groupe coordonnateur aura six membres élus et un membre nommé par l’Exécutif;
    1. Le CCR s’engagera formellement dans un processus visant à mettre en oeuvre une politique anti-oppression. Les deux Groupes coordonnateurs et l’Exécutif guideront ce processus afin d’assurer qu’il soit en place au plus tard en mai 2009.
    2. Le CCR mettra en place un nouveau processus de mise en candidature et d’élection comme suit :
      1. Un Comité de mise en candidature pour les membres du Groupe coordonnateur sera élu lors de l’Assemblée générale du printemps;
      2. Trois personnes seront élues et elles devraient représenter les intérêts des Groupes coordonnateurs et des Groupes de travail;
      3. Au moment de l’élection du Comité, on identifiera le/la présidentE du Comité de mise en candidature;
      4. Le Comité de mise en candidature recrutera des candidatures parmi les membres et recommandera une liste de candidatures, incluant le poste de co-présidentE, en tenant compte des compétences, de l’expertise, du développement des leaders, de la participation des nouveaux membres et de la représentation régionale;
      5. La moitié des membres du Groupe coordonnateur (trois) incluant unE co-présidentE sera élue lors de chaque Assemblée générale annuelle;
      6. Le mandat sera de deux ans avec la possibilité de deux mandats consécutifs;
      7. Un membre de l’Exécutif sera nommé par l’Exécutif pour chaque Groupe coordonnateur;
      8. Les co-présidents des Groupes coordonnateurs pourront choisir de recruter des personnes ressource qui ont un intérêt spécial ou une expertise dans un volet particulier du travail entrepris par le Groupe coordonnateur.

                

      1. Les co-présidents des Groupes coordonnateurs mettront pleinement en place les nouvelles descriptions de tâches et mandats tels que recommandé par l’Exécutif à partir de novembre 2007 en prenant en compte les directives déjà en place et incluant ce qui suit;
        1. Les Groupes coordonnateurs s’assureront de l’intégration des questions liées à  l’inclusion et à l’anti-oppression dans les discussions et les activités des Groupes de travail. Les Groupes coordonnateurs pourront identifier des possibilités d’éducation et de sensibilisation à propos de questions émergeantes. Ils pourront mettre l’emphase ou offrir une perspective sur des enjeux actuels liés à l’anti-oppression et soutenir les Groupes de travail dans le développement des politiques et des actions. Pour cette raison, les présidents des Groupes coordonnateurs et des Groupes de travail doivent collaborer étroitement dans le développement et le maintien de l’ordre du jour des Groupes de travail et des Groupes coordonnateurs.
        2. On s’attendra à ce que les co-présidents assistent aux rencontres des Groupes de travail ou nomment un membre du Groupe coordonnateur pour y assister à leur place.  Le membre de l’Exécutif nommé au Groupe coordonnateur assistera également aux rencontres des Groupes de travail afin d’assurer une présence soutenue lorsque les co-présidents et les membres ne peuvent être présents.
        3. Les co-présidents des Groupes coordonnateur et des Groupes de travail collaboreront dans l’élaboration d’un plan de travail qui sera présenté aux rencontres d’hiver des Groupes de travail et fourni à l’Exécutif.
        4. Chaque Groupe coordonnateur se chargera d’au moins deux séances aux rencontres des Groupes de travail visant à sensibiliser les participants aux questions liées à l’anti-oppression en vue de l’élaboration et de la mise en place d’une politique anti-oppression au plus tard en mai 2009.
        5. Les Groupes coordonnateurs pourront entreprendre des projets spécifiques ou collaborer avec un ou plusieurs Groupes de travail sur des projets, des ateliers, l’échange d’informations, etc.
        6. Les Groupes coordonnateurs sont responsables de l’organisation d’un atelier par an à une Consultation du CCR dans le cadre de leur plan annuel de travail qui implique au moins un des Groupes de travail dans le thème et le développement.
        7. Les Groupes coordonnateurs fourniront une courte mise à jour par écrit (1 page) sur leurs activités pour diffusion à chaque rencontre des Groupes de travail et pour affichage sur le site web.
        1. Les co-présidents des Groupes de travail et des Groupes coordonnateurs collaboreront étroitement en vue d’assurer que les questions liées à la lutte contre le racisme et au genre sont au cœur des activités du CCR, notamment au sein des Groupes de travail;
        2. Les Groupes coordonnateurs auront des occasions accrues de communiquer leur rôle et leurs activités aux membres du CCR.
        Groupe de travail: 
        Général