Réorganisation du ministère de la citoyenneté et de l'immigration pour un meilleur service

Version imprimable
Numéro de résolution: 
11
novembre, 1994
Attendu que: 
  1. Le ministère de la Citoyenneté et de l'Immigration n'a pas atteint ses propres objectifs en ce qui concerne le traitement des revendications du statut de réfugié, le traitement des demandes de permis, ou la tenue des révisions de manière conséquente ou en temps voulu;
  2. Les représentants de certaines sections du ministère semblent discriminer régulièrement les gens de couleur et que des commentaires verbaux négatifs à l'égard de clients réfugiés ou immigrants sont souvent rapportés;
  3. Le ministère semble avoir perdu de vue le principe du service dû au client et que ses employés de première ligne se montrent irritables, désorientés et débordés;
  4. Les ressources du ministère de la Citoyenneté et de l'immigration continueront vraisemblablement à diminuer;
Il est résolu: 

Que

  1. Le CCR fera part au Ministre de la Citoyenneté et de l'immigration de la nécessité de son engagement à une réorganisation complète de son ministère à laquelle participeront toutes les parties concernées: la direction ministérielle, les employés et leurs représentants, ainsi que les clients, y compris les ONG;
  2. Dans ce contexte, le CCR demandera qu'une attention spéciale soit accordée à la situation à Vegreville;
  3. Comme contribution à l'examen des programmes gouvernementaux, le CCR communiquera au Ministre de la Citoyenneté et de l'immigration toutes les résolutions du CCR qui impliquaient une réduction de coûts pour le gouvernement.
Groupe de travail: 
Protection au Canada