Nigéria

Version imprimable
Numéro de résolution: 
15
novembre, 1997
Attendu que: 
  1. Le Canada a pris un rôle de leadership louable au sein du Commonwealth en ce qui a trait à la condamnation du Gouvernement nigérian pour sa violation des droits de l’homme;
  2. Le Ministre des Affaires étrangères a déclaré que les droits de la personne devraient être pris en considération dans la politique extérieure du Canada;
  3. Le Canada a rompu ses relations diplomatiques avec le Nigéria et fermé son ambassade à Lagos;
  4. La Ministre de la Citoyenneté et de l’Immigration n’a pas encore statué sur la décision de suspension de déportations vers le Nigéria, créant ainsi une divergence de politique entre deux ministères oeuvrant au sein d’un même gouvernement;
Il est résolu: 

Que le CCR :

  1. Écrive à la Ministre de la Citoyenneté et de l’Immigration demandant une suspension immédiate des déportations vers le Nigéria;
  2. Écrive au Ministre des Affaires étrangères pour qu’il intervienne sur cette question;
  3. Distribue des copies des lettres susmentionnées à tous ses membres leur demandant d’envoyer des lettres similaires;
  4. Diffuse notre opinion dans un communiqué délivré aux  médias et aux organisations concernées.
Groupe de travail: 
Protection au Canada