Guide des avenues pour la justice entre les genres

Version imprimable


Comment le genre influence-t-il l’expérience de migration et d’intégration? Que veut dire le mot « genre »? Les questions de genre touchent-elles seulement les femmes? Le personnel et les bénévoles des organismes d’accueil voudront peut-être approfondir leur compréhension du genre, afin de mieux adapter leurs services aux différentes réalités vécues par les femmes et les hommes immigrants et réfugiés.

Le Conseil canadien pour les réfugiés lance un nouvel outil, le guide Des avenues pour la justice entre les genres, qui vise à renforcer la capacité des organismes à utiliser une approche basée sur le genre dans leur travail auprès des personnes réfugiées et immigrantes. Le guide est un outil pratique qui peut s’appliquer à différentes facettes d’un organisme, tels que la gouvernance, la gestion et les services directs.

Bien que les questions de genre ont reçu une attention particulière au cours des dernières décennies, le secteur des services aux personnes réfugiées et immigrantes a exprimé le besoin de mieux comprendre les questions de genre et d’appliquer efficacement une analyse basée sur le genre dans le cadre de leurs services. Une approche basée sur le genre permet aux politiques et aux services d’être conçus, analysés, mis en œuvre et suivis avec une compréhension des différences entre les genres.

Les rôles féminins et masculins changent après l’arrivée au Canada et ces changements affectent les relations entre les femmes et les hommes, ainsi qu’entre les filles et les garçons. Les changements de rôles féminins et masculins peuvent donner du pouvoir à certaines personnes dans la famille, ce qui peut affecter les relations familiales. Examiner le processus de migration et d’intégration sous l’angle du genre peut aider à améliorer les programmes, services et politiques.

Le guide a été élaboré par un comité consultatif dynamique, composé de personnes actives dans le secteur des services aux personnes réfugiées et immigrantes de partout au Canada – la plupart étant elles-mêmes réfugiées ou immigrantes. Afin de rendre le guide le plus concret possible, sept organismes de différentes régions du Canada ont participé à un projet pilote. Des participantes d’organismes ont également apporté leur contribution au projet.

Le guide offre une approche flexible en invitant les organismes à choisir par où commencer et en les encourageant à s’approprier le processus. Il contient des suggestions d’auto-évaluation et de plans d’action, des références et des exemples et il peut s’adapter à différentes tailles et types d’organismes partout au Canada. Le guide utilise des questions ouvertes pour que les organismes trouvent leur propre avenue vers la justice de genre. À titre d’exemple, voici des questions proposées pour l’intervention de cas: 

  • Qu’assumons-nous à propos de l’utilité de notre intervention?
  • Qui bénéficie de nos interventions? Pourquoi?
  • Aux besoins de qui ne répondons-nous pas? Pourquoi? Comment pourrions-nous y répondre?
  • Qui est exclus? Pourquoi? Que pouvons-nous faire?
  • Est-ce que notre intervention augmente, diminue ou maintient le niveau d’équité? À court terme? À long terme?

Le guide a été développé selon le principe que différentes formes d’oppression s’entrecoupent et provoquent différentes expériences du processus de migration et d’intégration. Les relations de pouvoir jouent aussi un rôle important dans l’expérience des personnes réfugiées et immigrantes. Par exemple, lorsqu’une personne consulte un organisme d’accueil pour la première fois, le personnel devrait prendre en compte les facteurs suivants, car ils affectent le processus d’intégration : les dynamiques familiales, la violence conjugale, la santé mentale avant/après la migration, la race, le statut au Canada, le fait d’avoir survécu au viol, à la torture et à des crimes contre l’humanité, entre autres.

« La solitude est un poids lourd à porter, en particulier pour les femmes qui sont à la maison avec de jeunes enfants, sans pouvoir apprendre le français ou développer un réseau social. Souvent, elles ne veulent pas accabler leur famille au pays d’origine avec leurs problèmes au Canada. »

« Il devrait y avoir plus de programmes pour les hommes sur les différences culturelles. Les hommes ont besoin d’aide pour comprendre la transformation des rôles féminins et masculins. »

Le guide Des avenues pour la justice entre les genres est disponible sur le site web du CCR à http://www.ccrweb.ca/Guidegenre.pdf

Vous pouvez également commander des copies du guide à l’aide du bon de commande suivant www.ccrweb.ca/documents/publicationsorderform.pdf

Le guide complète la trousse Des avenues pour la justice entre les genres, également disponible en ligne à www.ccrweb.ca/Genre.pdf. La trousse, lancée par le CCR en 2006, est un document de référence qui inclut des renseignements généraux, de la théorie et des exercices sur l’analyse basée sur le genre.

Le développement du guide a été financé par le Programme de promotion de la femme de Condition féminine Canada.

sep 2009