Chronique du Conseil canadien pour les réfugiés vol. 9 no. 3, 6 juin 2014

Version imprimable

Vol. 9 no. 3, 6 juin 2014

Dans ce numéro :

-----
  1. Marchons avec les réfugiés pour une société plus forte, du 16 au 22 juin 2014

Marche avec les réfugiés pour une société plus forteL’énergie de la Marche avec les réfugiés pour une société plus forte s’accroît et vous êtes invités à nous joindre du 16 au 22 juin! La Marche est une bonne occasion d’impliquer des collègues et des amis ayant un cœur pour la justice sociale et de découvrir comment :
  • Les réfugiés enrichissent nos collectivités. La protection des droits des réfugiés au Canada est une tradition à perpétuer.
  • Nous pouvons rendre nos communautés plus fortes en oeuvrant ensemble avec les réfugiés et d’autres personnes en quête de protection.
  • Vous pouvez agir pour mettre les voix des réfugiés au coeur des conversations publiques qui les concernent.
Vous pouvez : Pour plus de renseignements voir la Marche avec les réfugiés pour une société plus forte ou écrivez à marche@ccrweb.ca avec vos questions.
 
  1. Au-delà des Portes d’espoir, des sentiers d’appartenance : des conclusions de la Consultation

Portes d'espoir, sentiers d'appartenanceNous avons accueilli près de 250 participants à Halifax lors de la Consultation du printemps du 29 au 31 mai.
 
Les résolutions adoptées par les organismes membres du CCR lors de l’assemblée générale seront bientôt disponibles à : http://ccrweb.ca/fr/resolutions
 
Vous intéressez-vous à lire plus à propos de la Consultation du printemps? Nous offrions certaines présentations de la Consultation en forme de webinaires dans les mois à venir. Branchez-vous au http://ccrweb.ca/fr/webinaires pour des annonces des nouveautés et pour vous inscrire en ligne.
 
Pour écouter un rapportage soulignant la Consultation : ici.radio-canada.ca/emissions/telejournal_acadie/2013-2014/integrales.asp?annee=2014&mois=5 (choisissez le 31 mai au 13:07)
 
Pour plus de renseignements à propos de la Consultation à Halifax et d’autres Consultation à venir (à Gatineau en automne 2014 et à Winnipeg au printemps 2015), voir : ccrweb.ca/fr/reunions
 
  1. Plus difficile à obtenir, plus facile à perdre : le CCR souligne les barrières à la citoyenneté

Plus difficile à obtenir, plus facile à perdre : le CCR souligne les barrières à la citoyenneté
 
Des barrières à la citoyennetéDepuis quelques années, les nouveaux arrivants ont plus de mal à obtenir la citoyenneté canadienne. Tests plus difficiles, demandes plus coûteuses, exigences supplémentaires, délais plus longs et formalités administratives frustrantes se sont érigés en obstacles pour les nouveaux arrivants désirant devenir citoyens et ainsi participer pleinement à la société canadienne et jouir des droits qui y sont associés. Ces obstacles ont un impact disproportionné sur les nouveaux arrivants plus vulnérables, comme les réfugiés et ceux qui ont un revenu modeste ou sont isolés.
 
Le CCR vient de publier un survol des obstacles à la citoyenneté et les impacts subis par les nouveaux arrivants, et surtout les réfugiés. Lisez-le au : ccrweb.ca/fr/obstacles-citoyennete
 
Vous trouverez également des informations à propos des changements à la citoyenneté au Canada, y compris des modifications visées par le projet de loi C-24, au ccrweb.ca/fr/citoyennete
 
  1. La cessation : enlever le statut des réfugiés au Canada

Un nouveau rapport du CCR concernant la perte de statut des réfugiés en raison de la cessation démontre que, suite aux récentes modifications de la loi, les réfugiés vivent maintenant dans la peur de perdre leur statut et de se faire renvoyer du Canada, dans un processus qui est arbitraire, draconien et absurde. De plus la nouvelle réalité concernant la cessation est en train de créer un climat de peur au-delà des personnes directement ciblées. Les réfugiés se retrouvent avec un sentiment d’insécurité, même s’ils sont résidents permanents.
 
Bien que la possibilité d’une demande de cessation (ou « perte de l’asile ») n’est pas nouvelle, les changements récents dans la législation canadienne font que les conséquences sont beaucoup plus dramatiques : les réfugiés qui sont des résidents permanents peuvent maintenant perdre leur statut de résident permanent et être expulsés du Canada.
 
Parmi les membres honnêtes et productifs de la société canadienne qui font maintenant face à des demandes de cessation figurent des personnes qui :
  • vivent au Canada depuis plus d’une décennie
  • ont des enfants qui sont citoyens canadiens
  • ont un conjoint ayant un statut permanent au Canada
Le rapport (en anglais) est disponible à ccrweb.ca/fr/cessation-report
 
  1. De la représentation et des recommandations : un bienvenu alternatif des nouveaux arrivants

En 2013 Citoyenneté et immigration Canada (CIC) a publié un nouveau guide pour les nouveaux arrivants, Bienvenue au Canada : ce que vous devriez savoir. Puisque ce guide présente le Canada aux immigrants et réfugiés nouvellement arrivés, il est important qu’il offre un portrait juste. Une analyse du CCR du texte et des images du guide soulève certaines préoccupations en ce qui concerne la représentation des peuples autochtones, du genre, des communautés LGBTQ, entre autres.
 
Le Réseau des jeunes du CCR prépare un guide alternatif pour les jeunes nouveaux arrivants : il offrira une plus ample représentation des réalités de la vie au Canada, ainsi que des conseils et des ressources suggérés par des jeunes  qui sont arrivés auparavant.
 
Ce guide alternatif sera lancé lors du Rassemblement action jeunesse à Toronto en août 2014. Consultez la page web du Réseau des jeunes du CCR à ccrweb.ca/fr/jeunes/reseau-jeunes pour plus de renseignements.
 
  1. Rassemblement action jeunesse en août : renforcer les liens entre les générations

Des participants au Rassemblement d'action jeunesseLe Réseau des jeunes du CCR tiendra son 3e Rassemblement Action Jeunesse (RAJ) à Toronto du 21 au 23 août 2014!
 
Le RAJ engagera des jeunes réfugiés et des jeunes immigrants, des intervenants et des alliés provenant de part et d’autre du Canada sur des enjeux communs auxquels les jeunes nouveaux arrivants font face, et les dotera de nouveaux outils pour mettre en œuvre des stratégies qui abordent ces enjeux aux plans pancanadien et local. Ce sera une fin de semaine de partage, d’apprentissage, de réseautage et de divertissement!
 
Cette année le thème principal touche sur des enjeux intergénérationnels – renforcer les liens et partager des expériences entre les générations.
 
D'autres thèmes que nous aborderons comprennent :
  • L'accès à l'éducation pour les jeunes nouveaux arrivants
  • Le déballage du genre et l'intersectionnalité
  • Créer des liens auprès des jeunes et communautés autochtones
  • La violence et les stéréotypes
  • L'utilisation de l'art afin d'exprimer et de relier des expériences
Pour plus de renseignements et pour vous impliquer au Rassemblement action jeunesse : ccrweb.ca/fr/jeunes/reunions/raj-rejoindre
 
  1. D’autres nouvelles du CCR :