Zimbabwe

Version imprimable
Numéro de résolution: 
7
mai, 2002
Attendu que: 
  1. Amnistie Internationale signale qu’il y a, au Zimbabwe, un grand nombre d’exécutions extra-judiciaires, de disparitions forcées et de cas de violence sexuelle systématique. Ces faits constituent une situation d’abus massif, flagrant et systématique des droits humains dans le cadre du droit international;
  2. L’utilisation abusive des décisions « sans minimum de fondement » dans les cas zimbabwéens suscite une forte préoccupation;
Il est résolu: 

Que le CCR:

  1. Demandera au Gouvernement du Canada de maintenir son moratoire sur le renvoi au Zimbabwe, tel que nous l’avons recommandé;
  2. Demandera un examen indépendant, avec la participation du CCR, de l’utilisation abusive des des décisions « sans minimum de fondement » dans les cas zimbabwéens.
Groupe de travail: 
Protection au Canada