Sans-abri

Version imprimable
Numéro de résolution: 
4
décembre, 1999
Attendu que: 
  1. Il y a une crise nationale des sans-abri et un manque de logements abordables;
  2. Les immigrants, réfugiés et les minorités visibles sont souvent aux prises avec du racisme dans le marché du logement privé;
  3. Dans certaines grandes villes du Canada, les nouveaux arrivants forment une part importante de la population des sans-abri;
  4. Nous déplorons que les gouvernements se "renvoient la balle", de sorte que les différents paliers éludent la question de leurs responsabilités dans les enjeux entourant le logement pour les nouveaux arrivants;
  5. D'un bout à l'autre du pays, les calculs du soutien au revenu ne tiennent pas compte des coûts réels du logement;
  6. Il y a plusieurs problèmes d'accessibilité des services de soutien au revenu à travers le pays;
  7. Nous saluons le nouveau projet du Sud de l'Ontario visant à émettre des pièces d'identité aux points d'entrée afin de favoriser l'accessibilité aux services pour les demandeurs;
Il est résolu: 

Que le CCR:

  1. Écrive à la coordonnatrice du gouvernement fédéral sur les sans-abri, la pressant d'apporter une attention particulière aux défis auxquels font face les nouveaux arrivants sans logis, particulièrement les familles de nouveaux arrivants;
  2. Communique avec la Fédération de l'habitation coopérative du Canada et se joigne à elle pour appeler les gouvernements fédéral et provinciaux à commencer immédiatement à hausser leur apport en logement social;
  3. Écrive au CIC afin d'insister pour que dans le cadre de la stratégie nationale sur les sans-abri : a) Ils mettent sur pied des services de références et d'information aux points d'entrée afin d'assurer que les demandeurs du statut de réfugié n'entrent pas dans le réseau de soutien aux sans-abri sans ressources appropriées pour l'accès au réseau, que les premiers mois d'un demandeur au Canada soient autant que possible dénués de traumatismes, et qu'ils aient un endroit approprié où aller lorsqu'ils quittent le port d'entrée; b) Ils allongent la période d'éligibilité aux services du PEAI pour les demandeurs du statut de réfugié.
  4. Écrive aux gouvernements provinciaux afin de les presser à rehausser les prestations d'aide sociale.
     
Sujet: 
Groupe de travail: 
Immigration et Établissement