Le Canada empêche les familles de se réunir

Version imprimable

Le Réseau des jeunes du CCR exige que le Canada fasse en sorte que les enfants puissent être réunis rapidement avec leurs parents.

« Les Canadiens eux-mêmes, peuvent-ils accepter d'être séparés de leurs enfants et de leurs femmes pendant 2 ou 3 ans? Papa, demande à l’un des fonctionnaires qui est marié et qui a des enfants s’il peut supporter une telle chose. »

Le fils aîné d'Irénée, qui attend d’être réuni avec sa femme et ses six enfants qui sont restés à Kinshasa (République démocratique du Congo)

Plusieurs enfants sont laissés en arrière lorsque leurs parents viennent au Canada comme réfugiés. Lorsque leurs parents acquièrent le statut de réfugié, ils font une demande pour amener leurs enfants au Canada. Mais ce processus prend souvent des années. Les réfugiés, incluant les réfugiés enfants, attendent souvent pendant des années dans des situations dangereuses outremer avant d'être réunis avec leurs parents au Canada. Les enfants peuvent être exposés à des risques particuliers dus au manque de nourriture, aux services de santé inadéquats, au manque d'accès à l'éducation pour les enfants, au recrutement forcé des enfants soldats et à l'exploitation sexuelle et au viol. C’est extrêmement difficile pour les enfants. Plus encore, la longueur du processus viole les obligations internationales du Canada en vertu de la Convention de l’ONU sur les droits de l’enfant qui affirme que « les demandes de réunification familiale soient traitées de façon favorable avec humanité et diligence ».

 

Ce que dit la Convention relative aux droits de l'enfant de l'ONU à propos de la réunification familiale:

Art 10 (1) ... toute demande faite par un enfant ou ses parents en vue d'entrer dans un Etat partie ou de le quitter aux fins de réunification familiale est considérée par les Etats parties dans un esprit positif, avec humanité et diligence.

 

Voici quelques morceaux du problème :

  • Le Canada a une IMMENSE accumulation de demandes dans ses bureaux dans certains endroits, surtout en Afrique
  • Certaines familles, surtout les familles africaines et haïtiennes, sont forcées de passer des tests d’ADN, qui sont très couteux en argent et en temps

Les parents ne peuvent pas paraîner leurs enfants s'ils reçoivent de l'aide sociale au Canada 

 

 

Qu'est-ce que le gouvernement devrait faire?

Le Réseau des jeunes du CCR exige que le Canada fasse en sorte que les enfants puissent être réunis rapidement avec leurs parents.

Voulez-vous en savoir plus sur cet enjeu et comment s'impliquer? 

Le CCR a une campagne nationale en faveur de la réunification familiale intitulée “Tu me manques...” Visitez le site web pour commencer!