Des organismes demandent que le projet de loi contre les passeurs soit défait en deuxième lecture

Version imprimable
Amnistie internationale Canada
Conseil canadien pour les réfugiés
Congrès tamoul canadien
 
Avis aux médias
Pour diffusion immédiate
Le 12 novembre 2010
 
Violations des droits humains et mauvaise politique publique : des organismes demandent que le projet de loi contre les passeurs soit défait en deuxième lecture
 
Quand : Le mardi 16 novembre 2010
 
Heure : 11h30
 
Lieu : La salle de presse Charles Lynch, pièce S-130, Édifice du centre, Chambre des communes,
Ottawa
 
Les membres des médias sont invités à venir comprendre pourquoi le projet de loi C-49 (Loi visant à empêcher les passeurs d’utiliser abusivement le système d’immigration canadien) devrait être défait lors de la deuxième lecture. Des gens du milieu académique et communautaire ainsi que des groupes de défense des droits humains et des réfugiés viendront partager leurs grandes préoccupations devant ce projet de loi qui viole les lois internationales ainsi que la Charte canadienne. S’il est retenu, ce projet de loi causerait d’immenses torts aux personnes touchées.  
 
Conférenciers :
 
Alex Neve, secrétaire général, Amnistie internationale Canada
Heather Neufeld, membre de l’exécutif, Conseil canadien pour les réfugiés
Gary Anandasangaree, Congrès tamoul canadien
Peter Showler, Forum des réfugiés, l’université d’Ottawa, ancien président, Commission de l'immigration et du statut de réfugié
 
Contacts :
 
Colleen French, Conseil canadien pour les réfugiés : 514-277-7223 poste 1, 514-476-3971 (cell), courriel cfrench@ccrweb.ca
Beth Berton-Hunter, Amnistie internationale Canada : 416-363-9933 poste 332, 416-904-7158 (cell)
David Poopalapillai, Congrès tamoul canadien : 416-240-0078 or 905-781-7134 (cell)