Le CCR conseille des mesures spéciales en matière d’immigration pour Haïti

Version imprimable

Conseil canadien pour les réfugiés

Communiqué

Pour diffusion immédiate

Le CCR conseille des mesures spéciales en matière d’immigration pour Haïti

Le 15 janvier 2010. Le Conseil canadien pour les réfugiés a exprimé aujourd’hui sa profonde détresse devant la catastrophe qui a frappé Haïti et offre ses sympathies aux personnes d’origine haïtienne au Canada, dont beaucoup sont arrivées comme réfugiés.

Le CCR se réjouit que le gouvernement envisage d’offrir une réponse spéciale en matière d’immigration et lui conseille vivement d’assurer que les mesures soient suffisamment flexibles, accélérées et généreuses pour répondre aux besoins.

Le CCR tient à souligner les besoins suivants, parmi d’autres :

    • Les dossiers de réunification familiale qui sont actuellement en traitement, et dont le traitement doit être accéléré (le délai de traitement à Port-au-Prince pour la réunification familiale des réfugiés est en moyenne de 15 mois).
    • Les nombreux Haïtiens qui sont au Canada depuis plusieurs années sans avoir la résidence permanente.  Le moratoire actuel les protège contre la déportation, mais sans résidence permanente ils n’ont aucun accès à la réunification familiale.
    • Les demandeurs d’asile haïtiens qui attendent avec impatience une audience.
    • Les personnes qui désirent parrainer des membres de leur famille mais ne peuvent le faire à cause des règles très restrictives.

- 30 -

Pour de plus amples informations :

 

Contact : Colleen French, coordinatrice de la communication, (514) 277-7223 poste 1