CONTENU:

  1. La détention et l’intérêt supérieur de l’enfant
  2. Commentaires du CCR sur les changements proposés au Programme des travailleurs étrangers temporaires
  3. Retards importants au bureau des visas de Nairobi – passez à l’action et écrivez au ministre
  4. Inquiétante vague de rejet de réfugiés érythréens au Caire  
  5. Posez votre candidature! Programme Amina Malko et programme de développement du leadership des réfugiés
  6. Vous voulez Bâtir des communautés accueillantes?  Participez à la Consultation d’automne du CCR, du 3 au 5 décembre à Windsor
  7. Participez au Forum pancanadien : Améliorer les services et la protection pour les personnes ayant subi la traite, les 2 et 3 décembre à Windsor
  8. Visages du CCR: Mary Fiakpui, Catholic Social Services, Edmonton
  9. Nouveautés du CCR
    • La détention et l’intérêt supérieur de l’enfant
    • Rapport annuel: Le CCR en 2008-2009
    • Visitez le blogue du CCR

-----

  1. La détention et l’intérêt supérieur de l’enfant

Akin et mamanLe CCR a publié un rapport, La détention et l’intérêt supérieur de l’enfant, qui démontre que des enfants sont régulièrement détenus, sans que leur intérêt supérieur soit vraiment considéré. Même si la loi stipule que la détention des enfants ne doit être qu’une mesure de dernier recours, la détention d’enfants est loin d’être limitée à des circonstances exceptionnelles.

Le rapport La détention et l’intérêt supérieur de l’enfant est disponible à : http://www.ccrweb.ca/documents/detentionchildrenFR.pdf

Vous pouvez également consulter le premier blogue du CCR, qui traite du rapport, à : http://ccrweb.ca/fr/les-enfants-en-detention

  1. Commentaires du CCR sur les changements proposés au Programme des travailleurs étrangers temporaires

travailleurs temporairesLe Conseil canadien pour les réfugiés a publié des commentaires sur les modifications proposées aux règlements du Programme des travailleurs étrangers temporaires.
 
Le CCR demeure profondément préoccupé par l’importante évolution de la migration temporaire ces dernières années. Les travailleurs ayant des visas temporaires sont particulièrement vulnérables. Le CCR note que les modifications proposées par le gouvernement, bien qu’elles visent à améliorer certains aspects du Programme des travailleurs étrangers temporaires, ne remettent pas en question la politique fondamentale qui soutient le recours à la migration temporaire pour combler les besoins en main-d’œuvre des employeurs.

Selon le CCR, le Canada devrait recentrer sa politique d’immigration sur le statut permanent plutôt que temporaire. 

Les commentaires du CCR sur les modifications proposées aux règlements du Programme des travailleurs étrangers temporaires sont disponibles (en anglais) à :
http://www.ccrweb.ca/documents/TFWregulationscomments.pdf

Nous encourageons les organismes à faire des commentaires similaires et/ou à endosser les commentaires du CCR. La date limite pour soumettre des commentaires est le 9 décembre 2009. Les règlements proposés (et l’information où envoyer les commentaires) sont disponibles à : http://www.gazette.gc.ca/rp-pr/p1/2009/2009-10-10/html/reg1-fra.html

Des articles de presse récents au sujet des travailleurs étrangers temporaires sont disponibles à : http://ccrweb.ca/fr/mediatemporaryworkers

Des ressources supplémentaires du CCR sur les travailleurs étrangers temporaires sont disponibles à : http://ccrweb.ca/travailleurstemporaires.htm

  1. Retards importants au bureau des visas de Nairobi– passez à l’action et écrivez au ministre

C, Lisa, JordanLa situation critique de nombreux réfugiés a été rapportée dans les médias depuis la publication du rapport du CCR, Nairobi: protection retardée, protection refusée. Le rapport souligne les délais de traitement extraordinairement longs au bureau des visas de Nairobi et se concentre sur les cas de réunification familiale des réfugiés et de réfugiés parrainés par le secteur privé.

Les délais de traitement extrêmement longs à Nairobi sont inacceptables. Le Canada manque à ses obligations en matière des droits humains envers les enfants, qui sont privés d’une réunification rapide avec leurs parents au Canada. Des vies sont perdues – littéralement dans trop de cas alors que des demandeurs meurent en attendant le traitement de leur dossier dans des situations précaires. Les délais de traitement sont trop longs dans tous les bureaux des visas, mais les délais disproportionnés imposés aux Africains traités par le bureau des visas de Nairobi sont discriminatoires dans les faits, même si ce n’est pas l’intention.

Le CCR vous encourage à écrire au ministre de la Citoyenneté et de l’Immigration, Jason Kenney, pour endosser le rapport du CCR et pour lui demander de passer à l’action. Le CCR demande au gouvernement canadien d’accroître les ressources humaines et financières à Nairobi, d’augmenter les cibles de traitement de Nairobi et de réduire le nombre de pays desservis par Nairobi en utilisant ou en créant d’autres bureaux des visas dans la région pour prendre une partie de la charge de travail de Nairobi.

Pour consulter les histoires publiées dans les médias, visiter le: http://ccrweb.ca/en/medianairobi

Le rapport Nairobi: protection retardée, protection refusée est disponible à : http://www.ccrweb.ca/documents/Nairobireport.pdf

Le communiqué de presse annonçant le rapport est disponible à http://ccrweb.ca/fr/bulletin/09/11/02-0

  1. Inquiétante vague de rejet de réfugiés érythréens au Caire

Le Conseil canadien pour les réfugiés a récemment exprimé sa préoccupation face à une vague de refus des demandes de réinstallation au Canada faites par des réfugiés érythréens au Caire. La vague soudaine de refus, ainsi que les raisons des refus, soulèvent des préoccupations au sujet de la qualité de la prise de décision à ce bureau des visas.

Dix demandes de contrôle judiciaire ont été déposées à la Cour fédérale le 27 novembre.

Le CCR demande au gouvernement de cesser de rejeter les réfugiés au Caire jusqu’à ce que ces questions soient étudiées.

Pour plus d’informations, consultez le communiqué de presse à http://ccrweb.ca/fr/bulletin/09/11/30-0

  1. Posez votre candidature! Programme Amina Malko et programme de développement du leadership des réfugiés

Votre organisme est-il membre du CCR? Connaissez-vous une personne impliquée dans votre organisme ayant un vécu de réfugié qui a des talents et des idées à partager avec le CCR? Y a-t-il des réfugiés impliqués au sein de votre organisme qui aimeraient s’impliquer davantage au CCR?

Profitez de cette occasion : L’appel de candidatures pour l’année 2010 du Fonds Amina Malko destiné à soutenir la participation des réfugiés et du Programme de développement des capacités de leadership des réfugiés est maintenant ouvert. Des renseignements et des formulaires de demande sont disponibles à :
 Fonds Amina Malko destiné à soutenir la participation des réfugiés
http://www.ccrweb.ca/documents/aminamalkoFR.htm

Programme de développement des capacités de leadership des réfugiés
http://www.ccrweb.ca/documents/RLDPFR.htm

La date limite pour la soumission des candidatures est le jeudi 17 décembre.  Veuillez partager ces informations avec celles et ceux qui sont affiliés à un membre du CCR et qui seraient intéressés à poser leur candidature.

  1. Vous voulez Bâtir des communautés accueillantes?  Participez à la Consultation d’automne du CCR, du 3 au 5 décembre à Windsor

Bâtir des communautés accueillantesDu 3 au 5 décembre 2009, les défenseurs des droits des réfugiés et des immigrants des quatre coins du Canada se réuniront à Windsor pour la Consultation d’automne du Conseil canadien pour les réfugiés, sur le thème Bâtir des communautés accueillantes.

La consultation permettra d’explorer collectivement comment bâtir des communautés accueillantes pour les réfugiés et les immigrants à travers le Canada. Parmi les participants, on retrouve des réfugiés, des immigrants, des jeunes, des représentants d’ONG, du gouvernement et du HCR, des universitaires et des invités internationaux. 

Lors de la consultation, les discussions traiteront des enjeux affectant les réfugiés, les immigrants, les militants et les intervenants. En plus des sessions plénières, les ateliers et les rencontres des Groupes de travail généreront des stratégies pour des collaborations plus poussées et des actions concrètes.  

L’information au sujet de la consultation et le formulaire d’inscription en ligne sont disponibles à: http://www.ccrweb.ca/fra/apropos/reunions.htm

Vous pouvez lire des documents d’information disponibles avant la Consultation à:
http://ccrweb.ca/fr/consultdec09

  1. Participez au Forum pancanadien : Améliorer les services et la protection pour les personnes ayant subi la traite, les 2 et 3 décembre à Windsor

protection?En lien avec la Consultation d’automne du CCR, ce forum de deux jours réunira des organismes et des représentants de partout au Canada pour échanger des informations et des stratégies en matière de protection et de services aux personnes ayant subi la traite. Les représentants du gouvernement et d’autres acteurs sont également invités à participer.
Pour informations et inscription, consultez le http://www.ccrweb.ca/forumtraite.htm
Le programme est disponible à http://www.ccrweb.ca/documents/forumtraiteprogramme.htm

  1. Visages du CCR : Mary Fiakpui, Catholic Social Services, Edmonton

mfIAKPUIEn tant que gestionnaire de programme à l’organisme Catholic Social Services (CSS) à Edmonton, Mary Fiakpui travaille en étroite collaboration avec le CCR. Selon elle, la meilleure façon de connaître le CCR est de devenir membre de l’Exécutif. En 2007, Mary a été élue au Comité exécutif. « Ce qui m’a motivée, c’est la tradition du CSS de jouer un rôle actif au sein du CCR ».

En réfléchissant à son mandat au sein de l’Exécutif du CCR, Mary est consciente d’avoir amélioré ses compétences de défense des droits des immigrants et des réfugiés et d’avoir appris sur la protection outremer et au Canada. Non seulement a-t-elle appris comment fonctionne le CCR de l’intérieur, mais elle a également « vu des gens engagés envers les enjeux de justice et d’oppression, des gens engagés à défendre les sans-voix. J’ai vraiment été impressionnée par le dévouement du personnel au bureau du CCR. À partir d’un petit bureau, ils sont capables de motiver les gens à travers le pays à œuvrer à l’amélioration du travail d’établissement des immigrants et des réfugiés ainsi qu’à l’amélioration des politiques de protection des réfugiés ».

De plus, Mary a contribué à la résolution d’un cas porté à son attention en 2008, impliquant une famille qui avait perdu tout espoir après trois ans d’efforts infructueux. Mary a présenté le cas au CCR. « Tout ce que nous pouvions faire ensuite était d’attendre qu’un miracle se produise. [Le] CCR a travaillé sans relâche, ne laissant rien au hasard et rapidement, le miracle s’est produit, la famille était réunie avec l’enfant qu’elle avait laissé derrière ». En cinq mois, le cas avait été réglé.

À la personne qui la remplacera en 2010, Mary offre le conseil suivant : « N’hésitez pas. Vous apprendrez et grandirez d’une façon inimaginable. Vous obtiendrez beaucoup de soutien dans ce processus de croissance, mais vous devrez être prêt à sacrifier votre temps - pour une bonne cause ». Et pour tous ceux qui s’impliquent au sein du CCR, à tous les niveaux, Mary recommande « la patience, si les choses semblent confuses au CCR au départ [...] N’hésitez pas à poser des questions [...] Il vaut la peine d’investir dans ce travail parce qu’on apprend des choses au CCR que l’on ne peut apprendre à aucune université. »

Munie de connaissances approfondies, d’expérience et de réseaux de personnes ressources, Mary entend continuer à soutenir et promouvoir le travail du CCR au sein de la communauté d’Edmonton.

  1. Nouveautés du CCR
    • La détention et l’intérêt supérieur de l’enfant

Les enfants ne devraient pas être détenus aux fins d’immigration – ou s’ils le sont, ce devrait être une mesure de dernier recours. Ce principe a guidé les députés en réponse à la Convention de 1989 relative aux droits de l’enfant.  Malgré ce principe, les enfants sont régulièrement détenus au Canada, parfois pour des périodes de plusieurs semaines, et non seulement dans des circonstances exceptionnelles. Des changements sont nécessaires de toute urgence afin que les enfants ne soient plus détenus - ou s’ils le sont, que ce soit vraiment une mesure de dernier recours.

Le dernier rapport du CCR, La détention et l’intérêt supérieur de l’enfant, présente les besoins et les recommandations pour des changements de politique. Lisez ce rapport à:
http://www.ccrweb.ca/documents/detentionchildrenFR.pdf

    • Rapport annuel: Le CCR en 2008-2009

Ce livret présente les faits saillants des activités et des événements de l’année qui s’achève, ainsi que le bilan de santé financière du CCR. Il est disponible en ligne à : http://www.ccrweb.ca/documents/rapportannuel.pdf

    • Visitez le blogue du CCR

Le CCR est entré dans le monde du Web 2.0! Visitez le blogue du CCR pour des commentaires sur la politique canadienne liée aux réfugiés et à l’immigration que vous ne trouverez nulle part ailleurs: http://ccrweb.ca/en/blog

Vous cherchez d’autres moyens de rester en contact avec le CCR et les enjeux touchant les réfugiés et les immigrants? Abonnez-vous aux mises à jour du CCR sur Twitter et Facebook:

Pour joindre le CCR sur Facebook: http://bit.ly/5UWGFw

Pour joindre le CCR sur Twitter: http://twitter.com/ccrweb