Prêts de transport pour les réfugiés

Prêts de trabsportLes réfugiés réinstallés au Canada doivent payer leurs examens médicaux et leur transport au Canada.  La plupart de ces réfugiés n’ayant évidemment pas les moyens de payer ces dépenses, le Canada leur offre un prêt.  En conséquence, les familles de réfugiés commencent leur nouvelle vie au Canada avec une dette qui peut aller jusqu’à 10 000$.  Elles doivent payer l’intérêt sur cette dette.

Ce fardeau mine la capacité des réfugiés à s’intégrer et à contribuer selon leur plein potentiel à leur nouvelle société.  Les jeunes réfugiés sont obligés de travailler pendant de longues heures tout en étudiant, ou même de reporter la poursuite de leurs études, à cause de la dette qu’il faut rembourser.

Joignez-vous à l'appel au gouvernement canadien d’éliminer le fardeau des prêts de transport pour les réfugiés.  Assumer les dépenses liées aux examens médicaux et les frais de transport est un bon investissement pour les réfugiés et pour la société canadienne.

Version imprimableEnvoyer par courriel