La Chronique du Conseil canadien pour les réfugiés vol. 12 no. 4, le 21 décembre 2017

Version imprimableEnvoyer par courriel
La Chronique du CCR

La Chronique du Conseil canadien pour les réfugiés
vol. 12 no. 4, le 21 décembre 2017

Dans ce numéro :

-----
  1. La Cour fédérale nous reconnaît dans la contestation de l’Entente sur les tiers pays sûrs

Le 11 décembre, la Cour fédérale qui a reconnu la qualité pour agir dans l’intérêt public au CCR, Amnesty International et le Conseil cenedien des églises, dans le cadre de la contestation judiciaire de la désignation des États-Unis comme tiers pays sûr pour les réfugiés.

Le gouvernement fédéral a demandé à la Cour d'éliminer les organismes comme participants à l’affaire. La Cour a rejeté la requête, et a statué que les organismes sont bien placés pour faciliter l’accès à la justice des demandeurs d’asile touchés par l’Entente sur les tiers pays sûrs et pour aider la Cour à comprendre les répercussions sur leurs droits en vertu de la Charte canadienne des droits et libertés.

En juillet 2017, les trois organismes se sont joints à une plaignante individuelle et ses enfants, qui demandent à la Cour fédérale d’invalider l’Entente sur les pays tiers sûrs et de leur permettre de faire une demande d’asile au Canada. L’affaire en est aux stades préliminaires et la Cour n’a pas encore décidé d’accorder ou non l’autorisation.

En vertu de l’entente sur les tiers pays sûrs, et mis à part quelques exceptions limitées, les réfugiés qui se présentent à la frontière entre le Canada et les États-Unis dans le but de présenter une demande d’asile se voient privés de l’accès au système de protection des réfugiés et renvoyés immédiatement aux États-Unis.

Pour plus de renseignements : ccrweb.ca/fr/tiers-pays-sur

  1. De nouvelles directives pour réduire la détention des enfants, mais il en reste beaucoup à faire

En début novembre, nous avons accueilli l’Instruction du ministre et la Directive nationale sur la détention ou l’hébergement de mineurs de l’Agence des services frontaliers du Canada. Ces nouvelles instructions constituent une étape concrète vers la fin de la détention des enfants en vertu de la loi d’immigration au Canada.

Le CCR est particulièrement heureux que les directives reconnaissent l’intérêt supérieur de l’enfant comme une considération primordiale lors de la prise de décisions. Les directives affirment également clairement et à plusieurs reprises que la non-détention constitue la règle et reconnaissent la nécessité de préserver l’unité familiale.

Le CCR plaide depuis longtemps pour la fin de la détention des enfants. Bien que nous accueillions favorablement les nouvelles directives, nous continuons d’appeler à une modification de la Loi sur l’immigration et la protection des réfugiés. Nous croyons que des changements importants et durables dépendront d’une garantie dans la loi d’une protection efficace des droits de l’enfant.

Pour lire notre commentaire intégral : ccrweb.ca/fr/medias/directives-detention-enfants

  1. Passer le flambeau : le CCR élit une nouvelle présidente et membres du Comité exécutif

Nous sommes heureux d'annoncer que Claire Roque a été élue présidente lors de notre assemblée générale annuelle (AGA) tenue le 2 décembre dernier. Mme Roque représente les Ministères auprès des réfugiés du diocèse catholique romain de London, basée à Windsor. Dorota Blumczynska, directrice générale d’IRCOM à Winnipeg, a été élue vice-présidente.

Mme Roque succède à Loly Rico, qui était présidente depuis 2012. Les membres du CCR ont eu l’occasion, au cours de la consultation, de remercier Mme Rico pour son leadership exceptionnel dans l’avancement de la cause des réfugiés et des migrants vulnérables. Nous avons hâte de travailler avec Claire, Dorota et les autres membres du Comité exécutif nouvellement élus.

Pour liste complète des membres du Comité exécutif du CCR, lisez : ccrweb.ca/fr/comite-executif-et-presidents-groupes-travail

  1. Protéger les réfugiés = une société plus forte : joignez-vous à la nouvelle campagne

Protéger les réfugiés = une société plus forteNous sommes à un moment décisif en ce qui concerne l’appui du Canada aux réfugiés. En 2015 et 2016, en réponse aux réfugiés fuyant la Syrie, nous sommes passés à l’action. Cependant, le leadership du Canada face aux réfugiés est en baisse.
 
Suite à un sondage d’opinion publique réalisé auprès de plus de 2000 personnes au Canada, les résultats nous ont indiqué deux choses. D’abord, qu’il faut démontrer le côté humain des personnes venues en tant que réfugié au Canada. Ensuite, qu’il faut mettre de l’avant les importantes contributions économiques et sociales des anciens réfugiés afin d’augmenter le soutien pour les réfugiés généralement. Nous devons mettre l’emphase sur les contributions positives qu’ont fait et que continuent de faire, les anciens réfugiés chez nous.
 
Joignez-vous à cette nouvelle campagne pour démontrer comment Protéger les réfugiés = une société plus forte. Plus d’informations disponibles en 2018 au ccrweb.ca/fr/societe-plus-forte
  1. Participez au Colloque international sur les droits des réfugiés, du 7 au 9 juin 2018

Le Conseil canadien pour les réfugiés invitera les organismes non-gouvernementaux et d'autres représentants voués à la protection des réfugiés à participer au colloque international qui aura lieu à Toronto en juin 2018. Le but du colloque est d'assurer une collaboration plus efficace dans la promotion des droits des réfugiés et des migrants vulnérables.

L’inscription s'ouvrira au mois de janvier 2018.

Pour plus de renseignements, consultez : ccrweb.ca/fr/colloque-international-droits-refugies-2018
  1. Faites une différence avant 2018!

En 2017, nous avons concentré nos efforts sur la réunification familiale des réfugiés et migrants vulnérables, car nous croyons fermement que réunir les membres de la famille dans un environnement sécuritaire est bénéfique non seulement pour le bien-être de ces anciens réfugiés, mais aussi pour leur intégration et contribution à la société en général.

En ce temps des Fêtes, nous avons besoin de votre soutien pour nous assurer que le système d’immigration du Canada traite toutes les familles de façon égale. En réduisant les délais de traitement pour réunir les familles de réfugiés dans toutes les catégories, de toutes les régions, les enfants réfugiés pourront trouver la sécurité et commencer à bâtir leur nouvelle vie au Canada plus rapidement.

Faites une différence avant 2018 en faisant un don aujourd’hui : ccrweb.ca/fr/contribuez

Merci pour votre implication et nous souhaitons à vous et à votre famille une merveilleuse année 2018!
Joyeuses Fêtes!
 

Prochains webinaires

Trauma vicariant dans nos vies d’intervenant-e-s
15 février 2018
 

Prochaines rencontres

Rencontres d'hiver des groupes de travail
23 et 24 février 2018
Toronto

Colloque international sur les droits des réfugiés
du 7 au 9 juin 2018
Toronto

Rencontres d'été des groupes de travail
7 et 8 septembre 2018
Montréal

Consultation d'automne
novembre/décembre 2018
Victoria C-B

Devenez membre du CCR
Devenez membre d’un réseau actif et dynamique de plus de 170 organisations consacrées à la défense des droits des réfugiés et des immigrants et à l’intégration des nouveaux arrivants.

Pas avec une organisation? Les individus peuvent aussi adhérer en tant que membres associés.

* L'adhésion n'est pas ouverte aux représentants du gouvernement ou des médias

Pour plus de renseignements:
ccrweb.ca/fr/adherer