Les plans pour les réfugiés syriens salués

Version imprimable

Communiqué

Des organisations au service des nouveaux arrivants saluent les plans de réinstallation de 25 000 réfugiés syriens

Le 3 décembre 2015 - Dix organismes de regroupement nationaux, régionaux et provinciaux au service des nouveaux arrivants à travers le Canada ont salué chaleureusement les plans des gouvernements fédéral et du Québec pour la réinstallation de 25 000 réfugiés syriens au cours des prochains mois. Les organismes de regroupement comptent un total de plus de 550 organisations membres qui ont environ 40 ans d’expérience et d’expertise dans l’accueil des nouveaux arrivants, incluant les réfugiés.

Les organisations sont persuadées que le Canada a la capacité d’accueillir les réfugiés syriens qui se joindront à nos communautés. Notre pays a beaucoup d’expérience dans l’accueil des réfugiés. Nous avons des programmes existants pour appuyer les réfugiés réinstallés, et les organisations qui sont directement impliquées dans le processus sont impatientes de développer leurs capacités afin de répondre à un nombre plus important de réfugiés dans les prochains mois.

La situation dans les pays limitrophes à la Syrie est urgente, car les réfugiés n’ont pas assez de nourriture, certains enfants ne vont pas à l’école et l’hiver approche. Il est donc important d’agir rapidement. Au Canada, nous sommes privilégiés d’avoir les ressources nécessaires pour accueillir 25 000 réfugiés dans les prochaines semaines sans provoquer de crise. Ce chiffre est très modeste, si on le compare aux deux millions de réfugiés en Turquie ou au million de réfugiés au Liban.

Tous doivent jouer un rôle dans la réponse aux réfugiés syriens : tous les paliers de gouvernement, les diverses institutions et organisations communautaires et les citoyens individuels. Les nombreuses offres de bénévolat et d’autres contributions qui ont été exprimées soulignent la volonté des Canadiens partout au pays à accueillir les réfugiés.

Il est important pour les Canadiens de s’attendre à une grande diversité au sein des réfugiés qui seront réinstallés. Certains seront musulmans, d’autres chrétiens, d’autres encore entièrement laïques. Nous anticipons que certains seront LGBT. Certains pourraient être hautement éduqués, tandis que d’autres pourraient être peu scolarisés. Certains seront probablement fortement traumatisés, alors que d’autres pourront s’intégrer rapidement dans le marché du travail. Nous devrions nous réjouir des nombreuses façons dont ces réfugiés vont contribuer à nos communautés, en démontrant leur courage et leur résilience.

En accueillant des réfugiés syriens, il est important de se souvenir des réfugiés provenant d’autres régions. Selon le HCR, du plus d’un million de réfugiés ayant besoin d’être réinstallés, un tiers se trouve en Afrique.

Les organisations, reconnaissant que les réfugiés syriens se joignent à d’autres Canadiens en s’établissant sur les terres des peuples autochtones, soulignent l’importance de mettre en œuvre la Recommandation 93 de la Commission de vérité et de réconciliation. Celle-ci appelle à fournir de meilleures informations aux nouveaux arrivants à propos des divers peuples autochtones, incluant de l’information sur les traités et sur l’histoire des pensionnats.

Il est aussi crucial pour les Canadiens de s’attaquer aux enjeux liés au racisme, au sexisme et à l’islamophobie au sein de la société canadienne, qui entravent notre capacité à être un pays accueillant pour les réfugiés.  

Certains des réfugiés syriens qui seront réinstallés ici ont déjà de la famille au Canada. Toutefois, certains Canado-Syriens ont des membres de famille concernés pour qui il n’y a  toujours pas de voie vers la sécurité, ce qui demeure une préoccupation constante.

Les organisations saluent la décision du gouvernement canadien d’exempter les réfugiés syriens du fardeau des prêts de transport (soit l’obligation de repayer le gouvernement canadien pour les coûts de leur voyage au Canada ainsi que l’examen médical). Les prêts de transport ont un impact dévastateur sur les réfugiés réinstallés, et minent leur processus d’établissement au Canada. Les organisations espèrent que l’élimination de ces prêts pour les réfugiés syriens constitue la première étape vers sa suppression pour tous les réfugiés réinstallés.

Conseil canadien pour les réfugiés (CCR)

Affiliation of Multicultural Societies & Service Agencies of British Columbia (AMSSA)

Alberta Association of Immigrant Serving Agencies (AAISA)

Saskatchewan Association of Immigrant Settlement and Integration Agencies (SAISIA)

Manitoba Immigrant and Refugee Settlement Sector Association (MIRSSA)

Ontario Council of Agencies Serving Immigrants (OCASI)

Table de Concertation des organismes au service des personnes Réfugiées et Immigrantes (TCRI)

Association des agences au service des immigrants de la région atlantique (ARAISA)

Multicultural Centre of the Yukon

Canadian Immigrant Settlement Sector Alliance - Alliance canadienne du secteur de l’établissement des immigrants (CISSA-ACSEI)

Contacts :

Janet Dench, Directrice générale, Conseil canadien pour les réfugiés, (514) 277-7223, poste 2, jdench@ccrweb.ca

Lynn Moran, Directrice générale, Affiliation of Multicultural Societies & Service Agencies of British Columbia, (604) 718-2780, lmoran@amssa.org

Fariborz Birjandian, président, Alberta Association of Immigrant Settlement and Integration Agencies, (403) 262-2006, fbirjandian@ccis-calgary.ab.ca

Beulah Gana, Directrice, Saskatchewan Association of Immigrant Settlement and Integration Agencies (SAISIA), (306) 986-1340, director@saisia.ca

Bequie Lake, Directrice, Manitoba Immigrant and Refugee Settlement Sector Association (MIRSSA), (204) 943-9969 ext. 291, director@mirssa.org

Debbie Douglas, Directrice générale, Ontario Council of Agencies Serving Immigrants (OCASI), (416) 322-4950, ext. 229, ddouglas@ocasi.org

Stephan Reichhold, Directeur général, Table de Concertation des organismes au service des personnes Réfugiées et Immigrantes, (514) 791-2455, reichhold@tcri.qc.ca

Gerry Mills, President, Atlantic Region Association of Immigrant Serving Agencies (ARAISA), (902) 423-3607, gmills@isans.ca

Darlene Doerksen, directrice générale, Multicultural Centre of the Yukon, ddoerksen@yukontec.com

Chris Friesen, Chair, Canadian Immigrant Settlement Sector Alliance (CISSA), (778) 995-3009, chris.friesen@issbc.org