De nouveaux bulletins soulignent les lacunes en matière de protection des migrants à travers le Canada

Version imprimable

Conseil canadien pour les réfugiés

Communiqué
Pour diffusion immédiate

De nouveaux bulletins soulignent les lacunes en matière de protection des migrants à travers le Canada
 

Le 23 mai 2018 - Le Conseil canadien pour les réfugiés (CCR) a publié aujourd'hui une série de bulletins évaluant les actions des gouvernements provinciaux et fédéral en matière de protection des droits des travailleurs et travailleuses migrants du Programme des travailleurs étrangers temporaires.

« Les travailleurs migrants occupent des emplois difficiles au Canada, mais n’ont pas droit à la protection de base et sont souvent vulnérables aux mauvais traitements, » a déclaré Claire Roque, présidente du CCR. « Nous espérons que ces bulletins seront utiles aux décideurs pour reconnaitre les améliorations nécessaires et apprendre des meilleures pratiques des autres juridictions. »

Cette série constitue une mise à jour des bulletins sur les travailleurs migrants publiés en mai 2013. Depuis 2013, certaines juridictions ont fait d’importants pas en avant pour la protection des travailleurs migrants et l’accès à la résidence permanente tandis que d’autres, non. Ce projet permet de mesurer le progrès et les changements. 

Le CCR accueille favorablement les mesures adoptées par certaines provinces pour contrer la vulnérabilité des travailleurs migrants, notamment des mesures législatives, une application ciblée des lois du travail et l’offre des services d’établissement. D’autres provinces doivent en faire plus pour combler les lacunes en matière de protection. L’initiative récente du gouvernement fédéral pour contrer les mauvais traitements que vivent les travailleurs migrants est la bienvenue, mais d’autres actions concrètes sont nécessaires.

Les travailleurs migrants sont particulièrement vulnérables à l’exploitation et aux mauvais traitements en raison de leur statut précaire, du permis de travail lié à un seul employeur et des facteurs tels que l’isolement, le manque d’accès aux services de soutien et le manque d’accès à l’information sur leurs droits. Ces bulletins examinent les progrès et les lacunes dans les mesures de protection et de soutien pour les travailleurs migrants, et ce, dans chaque province et au plan fédéral.

Le CCR estime que le Canada ne devrait pas avoir recours à des programmes discriminatoires de migration temporaire pour pourvoir des postes à bas salaire de niveau d’entrée. Les gouvernements doivent revenir à des politiques d’immigration permanente. La migration de main-d’œuvre temporaire mais à long terme est néfaste tant pour les travailleurs migrants que pour la société canadienne.

Le Conseil canadien pour les réfugiés revendique la protection des droits des travailleurs migrants, l’accès à la résidence permanente et l’accès aux services, notamment les services d’accueil des nouveaux arrivants.

Les bulletins sont accessibles à cette adresse: ccrweb.ca/fr/travailleurs-migrants/bulletins    
 

- 30 -

Contact :

Colleen French, coordinatrice de la communication, Conseil canadien pour les réfugiés, (514) 277-7223, poste 1, (514) 602-2098 (cellulaire), media@ccrweb.ca