Le gouvernement fédéral doit agir pour les travailleurs migrants

Version imprimable

Communiqué

Le gouvernement fédéral doit agir pour les travailleurs migrants

Le 14 octobre 2016. Le Conseil canadien pour les réfugiés a publié aujourd’hui ses recommandations concernant les mesures à prendre pour protéger les droits des travailleurs migrants au Canada, suite à la publication du rapport du comité parlementaire sur le Programme des travailleurs étrangers temporaires.

Le Comité permanent des ressources humaines, du développement des compétences, du développement social et de la condition des personnes handicapées (HUMA) vient de conclure un examen du programme et a publié son rapport le 19 septembre 2016.

« Maintenant que le comité a déposé ses recommandations, le gouvernement doit s’attaquer rapidement à l’exploitation des travailleurs migrants au Canada, en effectuant des changements fondamentaux, guidés par le principe de la protection des droits des travailleurs migrants », a déclaré Loly Rico, présidente du CCR.

Le Programme des travailleurs étrangers temporaires et le Programme des travailleurs agricoles saisonniers, conçus pour aider les employeurs à combler des besoins de main-d’œuvre à court terme, sont souvent utilisés afin de pourvoir des postes permanents, particulièrement parmi les métiers peu qualifiés. En raison de leur statut précaire et l’absence d’accès à la résidence permanente, les travailleurs sont vulnérables aux mauvais traitements, dont les cas documentés sont nombreux.

Le CCR demande au gouvernement de passer à l’action immédiatement sur les enjeux suivants :

  • Permis de travail ouverts sans restriction
  • Accès à la résidence permanente pour tous les travailleurs migrants
  • L’élimination de la règle de la « durée cumulative »
  • Accès aux services d’accueil
  • Réunification familiale
  • Surveillance et application de la loi augmentées et plus efficaces

Le rapport HUMA contient plusieurs recommandations qui répondent aux intérêts des employeurs, qui étaient d’ailleurs disproportionnellement représentés parmi les témoins lors des audiences de l’examen, par rapport aux travailleurs migrants et aux représentants syndicaux. Le CCR encourage le gouvernement à prioriser plutôt les droits et les besoins des travailleurs migrants. Les membres du CCR constatent, sur le terrain, les effets néfastes sur les travailleurs de plusieurs aspects du Programme des travailleurs étrangers temporaires.

Lire la réponse du CCR au rapport HUMA :  ccrweb.ca/fr/rapport-huma-reponse-ccr

Pour savoir plus sur les travailleurs migrants : ccrweb.ca/fr/travailleurs-migrants

 

Contact : 

Janet Dench, directrice, (514) 277-7223 (poste 2), jdench@ccrweb.ca