Les réfugiés vulnérables se trouvant en Libye ont besoin de protection

Version imprimable

Conseil canadien pour les réfugiés

Communiqué

Pour diffusion immédiate

Les réfugiés vulnérables se trouvant en Libye ont besoin de protection

Le 15 mars 2011 - Plusieurs organisations canadiennes ont exprimé aujourd’hui de graves préoccupations au sujet des réfugiés en Libye, dont certains ont des liens avec le Canada.

Déjà difficile, la situation pour les réfugiés en Libye s’est considérablement détériorée depuis le début du conflit interne. Alors que d’autres ressortissants étrangers fuyant les combats peuvent être rapatriés, les réfugiés, incluant notamment des Somaliens et des Érythréens, ont nulle part où aller.

Les Africains subsahariens sont particulièrement vulnérables en Libye. Les informations selon lesquelles le régime de Kadhafi aurait eu recours à des mercenaires en provenance de l’Afrique sub-saharienne ont renforcé la discrimination raciale déjà existante. Des Africains noirs ont été la cible d’attaques brutales. De nombreux réfugiés sont contraints de se cacher.

8 000 réfugiés ont été enregistrés auprès du HCR en Libye, et 3 000 autres sont demandeurs d’asile. Un nombre important est en détention.

Tesfay [nom fictif] demeure avec sept autres Érythréens dans une chambre à Tripoli. Quatre d’entre eux ont été acceptés en principe pour la réinstallation au Canada. Depuis le début de la révolte, ils n’ont osé quitter la chambre qu’une seule fois. Ils donnent de l’argent à une femme âgée libyenne qui achète de la nourriture pour eux. Ils sont à court d’argent, car il est trop dangéreux pour eux d’aller au travail.

Tesfay a fui l’Érythrée il y a deux ans. Il a été emprisonné à plusieurs reprises en Libye avant d’obtenir une carte d’identité de réfugié des Nations Unies. Sa tante vit à Saskatoon et fait partie d’un groupe qui le parraine.

Certains réfugiés ont réussi à s’enfuir de la Libye et sont bloqués dans l’un des pays voisins. La semaine dernière, le gouvernement italien a évacué 58 Érythréens depuis Tripoli.

Le Canada a déjà été actif dans sa réponse à la crise libyenne, notamment en octroyant 5 millions de dollars en aide humanitaire. Les agents d’immigration canadiens s’efforcent de répondre aux personnes en Libye qui ont déposé une demande auprès du Canada.

Le Conseil canadien pour les réfugiés demande au gouvernement canadien de prendre un rôle de premier plan à l’échelle internationale pour s’assurer que la réponse à la crise en Libye donne la priorité nécessaire aux besoins et à la vulnérabilité particuliers des réfugiés.

Le gouvernement canadien devrait notamment :

  • Collaborer avec d’autres gouvernements et avec les organisations internationales pour promouvoir l’évacuation et la protection de tous les réfugiés touchés.
  • Inclure dans les mesures pour évacuer les citoyens canadiens tous les réfugiés qui ont une demande en instance au Canada.
  • Accélérer les demandes d’immigration au Canada de la part des réfugiés touchés par la crise en Libye.

Cette demande est soutenue par les organisations suivantes : Amnesty International Canada,  Eritrean Canadian Community Centre of Metropolitan Toronto (ECCC), Somali Cause, la Fédération canado-arabe, le Service jésuite aux réfugiés Canada, Le diocèse catholique romain de Saskatoon, Manitoba Interfaith Immigration Council, Palestine House, Gospel of Love Church (Toronto) et la communauté érythréenne en Nouvelle-Écosse.

Contacts :

Colleen French, Conseil canadien pour les réfugiés : 514-277-7223 poste 1, 514-476-3971 (cellulaire), courriel : cfrench@ccrweb.ca


Pour de plus amples informations (en anglais) :

HCR, Responding to the Libya Crisis, http://www.unhcr.org/pages/4d7755246.html

Communiqué, JRS, A coordinated EU response to the Libyan crisis is needed now, JRS urges EU governments to prioritise the needs of the most vulnerable refugees, 8 mars 2011, http://www.jrs.net/news_detail?TN=NEWS-20110307041713

Communiqué, Amnesty International, Fears grow for Libya migrants as thousands flee, 2 mars 2011, AI Index: PRE01/098/201, http://www.amnesty.org/en/for-media/press-releases/fears-grow-libya-migrants-thousands-flee-2011-03-02

Communiqué, Somali Cause, A Call to Rescue the Stranded Somali Refugees in Libya, 11 mars 2011, http://www.somalicause.org/?p=145

Communiqué, Human Rights Concern Eritrea, The Tragedy of Eritrean Refugees Caught Up in Libyan Uprising, 25 février 2011, http://www.hrc-eritrea.org/article.php?id=162