Les réfugiés vivent dans des situations différentes, non pas uniquement dans des camps

Les réfugiés sont des personnes qui ont été contraints de quitter leurs demeures suite à la violation de leurs droits humains. Tous les réfugiés ont droit à la protection, où qu’ils se trouvent. Dire que certains réfugiés sont plus méritants que d’autres, cela reviendrait au même que de dire  que certains humains ont moins de valeur  que d’autres.

Le Canada a des obligations juridiques envers les demandeurs d’asile au Canada au sens de la Convention relative au statut des réfugiés (article 33) et la Convention contre la torture (article 3). La Cour suprême du Canada a également confirmé que la Charte canadienne des droits et libertés garantit aux demandeurs d’asile les principes de la justice fondamentale, pour que leurs demandes d’asile devant les tribunaux soient entendues et évaluées en toute impartialité.

Ce n’est pas chaque demandeur d’asile au Canada qui se voit automatiquement octroyé le statut de réfugié, en revanche, chaque personne a le droit de plaider sa cause devant le tribunal pour s’assurer de ne pas le refouler vers la persécution et la torture. Le Canada n’a pas les mêmes obligations juridiques envers les réfugiés se trouvant en dehors du Canada et qui font la demande de réinstallation.