La plupart des pays au monde ont signé la convention relative à la protection des réfugiés

Signatories to the UN Refugee ConventionLe droit international ne dit rien sur le lieu ou de quel pays un réfugié doit demander la protection. Les réfugiés font ce qu’ils peuvent pour atteindre un pays tiers qui pourra être sûr - et ce pays doit être dans l’obligation de protéger  chaque réfugié présent sur son territoire.

Dans de nombreux cas concernant les réfugiés en Asie, rares dans leurs régions les pays qui ont signé la Convention relative au statut des réfugiés, et bon nombre de ces pays n’offrent pas ou offrent à peine la protection aux réfugiés. Dans le cas de la Thaïlande par exemple, les réfugiés sri-lankais bénéficient au mieux d’une vie précaire sans aucun statut, ou se voient arrêtés, détenus ou probablement renvoyés au Sri Lanka. Rester donc en Thaïlande n’est pas une solution.

Puisque le Canada n’est pas la destination principale des réfugiés fuyant leur pays comparativement aux autres pays, peu sont les réfugiés qui peuvent trouver la protection au Canada. Il serait injuste d’insinuer que même ces quelques réfugiés ne peuvent venir ici au Canada, mais plutôt aller dans d’autres pays qui reçoivent déjà un nombre de réfugiés plus important que le Canada.