Prêt de transport

Sondage Parrainage des réfugiés G5 /groupes de 2 à 5

Nous vous invitons à compléter un sondage si vous avez des expériences en lien avec les Groupes de cinq (G5), les Groupes de 2 à 5 (Québec), et les Répondants communautaires.

Participer à ce sondage nous permettrait de mieux comprendre vos expériences et vos idées, et agir pour – nous l’espérons – améliorer les expériences des futurs parrains des G5.

Date limite :  le jeudi 14 novembre.

ccrweb.ca/fr/sondage-groupes-cinq

La plupart des personnes parrainées par le biais du Programme de parrainage privé de réfugiés arrivent au Canada avec un prêt de transport qui couvre le coût de leurs examens médicaux et leur transport au Canada. Toutes les catégories de réfugiés parrainés peuvent avoir un prêt de transport. La forme de remboursement dépendra du montant du prêt.

Sujets abordés

A propos du prêt de transport

Le remboursement du prêt

 

A propos du prêt du transport 

Après que le réfugié ait passé son entretien au bureau des visas, l’agent d'immigration va normalement lui proposer l’option du prêt de transport. Ce prêt couvre le coût de l’examen médical, ainsi que leur transport au Canada.

Ce prêt est offert parce que la plupart des réfugiés ne sont pas en mesure de payer pour ces dépenses à l’avance puisqu’il pourrait s’agir de plusieurs milliers de dollars. Toutes les catégories de réfugiés parrainés peuvent avoir un prêt de transport y compris les réfugiés pris en charge par le gouvernement et les personnes parrainées par le biais du Programme de parrainage privé de réfugiés.

Une fois les personnes parrainées arrivées au Canada, elles sont sensées payer cette somme. Cette dette est la responsabilité de la personne parrainée. Le parrain pourrait choisir d’aider pour payer cette somme, mais ce n’ai pas obligatoire.

Notez !

Une personne parrainée ne peut pas perdre son statut, ou être renvoyé du Canada s’il ne parvient pas à rembourser dans les temps son prêt de transport. 

 

Le remboursement du prêt

Il y a toujours une période durant laquelle il n’y a pas d’intérêt sur le prêt. La durée de cette période dépend du montant du prêt, et elle varie entre 12 et 36 mois.

Immigration, Réfugiés et Citoyenneté Canada (IRCC) ne partage pas les informations sur les prêts avec les bureaux de crédit. Par conséquent, le prêt n’a pas d’incidence, que ce soit positive (établissement des antécédents en matière de crédit) ou négative (abaissement de la cote ou notation de crédit) sur la cote de crédit ou solvabilité du bénéficiaire du prêt.

IRCC peut seulement informer les personnes parrainées de leurs prêt de voyage une fois qu’ils ont une adresse au Canada. Si un nouveau arrivant ne met pas à jour son adresse, il ne recevra pas sa facture et pourra manquer un payement important à la date limite  

Normalement, le gouvernement propose un programme de payement mensuel. En fonction de la situation de chaque, il peut ou ne peut pas le faire. A tout moment, les bénéficiaires de prêt qui ont des difficultés peuvent demander de réexaminer leurs programmes de remboursement pour déterminer s’il y a des raisons convaincantes pourquoi quelqu’un n’est pas capable de payer. Il est possible de demander qu’un remboursement de prêt soit diminué ou reporté, cependant le gouvernement peut ne pas accorder la demande.

Notez !

Avec seulement quelques exceptions, les syriens qui sont arrivés entre le 4 Novembre 2015 et le 29 Février 2016, n’ont pas de prêt de transport car le gouvernement a couvert leurs frais de voyage. 

Liens utiles

Pour en savoir plus sur les programmes de remboursement de prêt, ainsi que les périodes de crédit sans intérêt, consultez cette fiche d’information (en anglais) développé par le Programme de formation sur le parrainage privé des réfugiés.   

Pour contacter l’IRCC pour des questions ou des demandes sur le prêt de transport soit par téléphone ou par email veuillez cliquer sur ce lien.

Regardez le plaidoyer que le CCR a fait pour le prêt de transport !

Prêts de transport pour les réfugiés - infographique