Offrir un foyer permanent aux réfugiés grâce à la réinstallation

Le Canada peut aisément accueillir plus de réfugiés, en s’appuyant sur la générosité des Canadiens par le biais du Programme de parrainage privé des réfugiés.
Sabontu
Sabontu et ses enfants attendent à Nairobi pour la réinstallation au Canada. Photo: Paige Morrow

La bonne nouvelle en 2011 était que le gouvernement ouvre la porte à plus de réfugiés parrainés par des groupes privés, en s’engageant à augmenter de 20% le nombre de réfugiés réinstallés. Par contre, on a imposé des limites sévères au nombre de demandes que les parrains privés peuvent soumettre. À la fin de l’année, le gouvernement a également annoncé qu’il se proposait de restreindre les réfugiés qui pourraient être parrainés par les groupes de cinq à ceux déjà reconnus par l’Agence des Nations Unies pour les réfugiés ou par un État. Les portes pour les réfugiées semblent être ouvertes et fermées de façon simultanée.