Non à la résidence permanente « conditionnelle » : Le statut de résident permanent signifie la protection des femmes

Violence against women

En mars, le gouvernement fédéral a proposé une période de résidence permanente « conditionnelle »de deux ans ou plus pour les conjoints parrainés qui ont été dans une relation de deux ans ou moins avec leurs parrains.  Cette proposition augmentera les inégalités dans les relations entre conjoints et exposera notamment les femmes à des risques accrus de violence. Le CCR et d’autres organisations s’opposent à cette proposition en raison des impacts potentiels. Fournir le statut de résident permanent aux conjoints parrainés garantit une intégration réussie au Canada.


Accent sur les droits des enfants : quel avenir avec un statut précaire?

Focus on children's rightsLa résidence permanente « conditionnelle » pourrait obliger des enfants de demeurer dans un foyer abusif par peur de perdre leur statut au Canada. Leurs vies peuvent également être perturbées si leur parent est expulsé du Canada.