La citoyenneté est hors de portée pour des réfugiés syriens analphabètes