Chronique du Conseil canadien pour les réfugiés, vol. 8 no. 6, 4 octobre 2013

Version imprimable
La Chronique du CCR

Vol. 8 no. 6, 4 octobre 2013

Dans ce numéro :

-----
  1. Appel à des mesures en matière d’immigration pour répondre à la crise syrienne

Le CCR et le Conseil canado-syrien ont demandé au gouvernement canadien de prendre des mesures en matière d’immigration pour répondre au conflit en Syrie. Deux millions de Syriens ont été forcés de fuir la Syrie en tant que réfugiés et de nombreux autres sont déplacés à l’intérieur du pays.
 
Les organisations demandent au Canada de :
  • Mettre en place des dispositions souples permettant aux membres de la famille de citoyens canadiens, de résidents permanents et de réfugiés acceptés de venir au Canada, du moins sur une base temporaire.
  • Relever les nombreux obstacles liés au parrainage privé de réfugiés syriens, notamment les longs délais de traitement et l’interdiction de parrainage des réfugiés en Turquie.
  • Offrir plus de places pour les réfugiés pris en charge par le gouvernement dès que le HCR en fait la demande.
  • Imposer un moratoire formel sur les renvois vers la Syrie.
  • Mettre en place des mesures spéciales en matière d’immigration pour les Syriens se retrouvant actuellement au Canada pour leur permettre de prolonger leur séjour, à l’instar des dispositions mises en place pour les Haïtiens suite au séisme (y compris l’accès à un permis de travail, au Programme fédéral de santé intérimaire et à l’école pour les enfants).
  • Permettre aux personnes qui satisfont l’ensemble des critères d’obtention d’un visa temporaire (p. ex., visas pour les étudiants, supervisas pour les parents ou grands-parents) de venir au Canada (c.-à-d., ne pas les refuser par le simple fait que la crise en Syrie met en doute leur éventuel retour en Syrie).
Pour plus de renseignements, voir : http://ccrweb.ca/fr/communique/2013-09-11 et pour de plus amples informations : http://ccrweb.ca/en/syrian-crisis-backgrounder (en anglais)
  1. Vers un programme moins généreux de réinstallation des réfugiés?

Des notes de service au ministre, obtenues récemment grâce à la Loi sur l’accès à l'information, montrent que le gouvernement du Canada songeait à apporter certains changements importants au programme de réinstallation des réfugiés, notamment :
  • Passer d'un programme de réinstallation mondial à un programme qui cible certaines populations de réfugiés spécifiques.
  • Réduire le nombre de réfugiés ayant de « grands besoins » qui sont réinstallés au Canada.
La nouvelle orientation consiste moins à répondre aux réfugiés les plus dans le besoin, et plus à sélectionner des réfugiés qui sont en bonne santé et dont l’intégration sera facile. Alors que les changements proposés rendront le programme canadien de réinstallation des réfugiés moins généreux, les notes de service recommandent une stratégie de communication qui souligne la générosité du Canada.
 
Les notes de service datent de l’automne 2012. Depuis ce temps, le gouvernement est allé de l’avant avec l’approche des populations ciblées, mais ne semble pas avoir pris une décision relative à la gestion des réfugiés ayant des besoins médicaux.
 
Voir : Des quotas pour les demandeurs d’asile torturés? Le Devoir, Benjamin Shingler, 4 septembre 2013
 
Les notes de service se trouvent ici : http://ccrweb.ca/en/memos-minister-resettlement-refugees
  1. Joignez-vous à la Semaine d’action Fiers de protéger les réfugiés du 10 au 17 novembre

Fiers de protéger les réfugiésJoignez-vous à nous afin de changer la conversation à propos des réfugiés lors de la Semaine d’action du 10 au 17 novembre et participez à la campagne Fiers de protéger les réfugiés. C’est une occasion de monter le volume en faveur de la protection des réfugiés et des contributions des réfugiés aux communautés à travers le Canada. Partagez les façons dont les réfugiés enrichissent nos vies ainsi que les raisons pour lesquelles la protection des droits des réfugiés au Canada est une tradition importante à soutenir.
 
Ce que vous pouvez faire :
 
Les députés et députées auront une semaine de relâche de la Chambre des communes et seront dans leurs comtés en mi-novembre (du 10 au 17). Pensez à inclure votre député-e dans les activités que vous organisez. Planifiez des activités qui rejoindront des personnes qui connaissent peu des enjeux touchant les réfugiés. Quelques suggestions :
 Voici quelques suggestions d’actions pour poursuivre  : Vous voulez vous impliquer à la Semaine d’action, mais les dates ne vous conviennent pas? Voici d’autres dates clés pour passer à l’action.

À propos de la campagne Fiers de protéger les réfugiés
Des changements récents ont contribué à l'augmentation d’un discours négatif qui fait que les réfugiés ont plus de difficulté à trouver la protection et à se sentir les bienvenus.
 
Changeons la conversation. Avançons une vision positive de ce que nous voulons pour les réfugiés au Canada et de leurs contributions importantes au sein de nos communautés.
 
Pour connaître plus à propos de la campagne et comment vous engager : http://ccrweb.ca/fr/fiers-de-proteger-refugies
  1. Inscrivez-vous maintenant à la Consultation d’automne du CCR, Kitchener-Waterloo, 28-30 novembre 2013

Chacun a son rôle à jouer : quel est votre rôle?Joignez-nous pour explorer des questions concernant la protection des réfugiés et l’accueil des nouveaux arrivants.
 
Le thème Chacun a son rôle à jouer : quel est votre rôle? prend en compte la nécessité de travailler ensemble à la réalisation d’un avenir à la fois plus solide et plus sain.
 
La Consultation s'attaquera aux problèmes rencontrés actuellement par les réfugiés, les immigrants, les militants et les travailleurs communautaires.
 
L'honorable juge Murray SinclairL’honorable juge Murray Sinclair, président de la Commission de vérité et réconciliation du Canada, inaugurera la conférence. Que représentent les séquelles laissées par les pensionnats autochtones pour les réfugiés et les immigrants? 
 
Date à retenir! Participez au Forum pancanadien sur la traite des personnes ou à la Rencontre stratégique sur les enjeux relatifs aux travailleurs et travailleuses migrants le mercredi 27 novembre.
 
Des renseignements sur la consultation et le formulaire d’inscription sont disponibles à : ccrweb.ca/fr/reunions

Inscrivez-vous avant le 8 novembre pour profiter des tarifs réduits!

À propos des Consultations du CCR
Le CCR organise deux consultations par année dans de villes différentes. Ces Consultations abordent les questions relatives à la protection des réfugiés et à l’établissement des immigrants et des réfugiés. Elles rassemblent plus de 300 personnes provenant de partout au Canada et d’autres pays. Parmi les participants, se trouvent des réfugiés, des immigrants, des représentants des ONG, des gouvernements et du HCR, des universitaires et des invités internationaux. Tout le monde est bienvenu à participer.
 
La consultation représente une excellente occasion pour :
  • Rencontrer des experts dans le domaine;
  • Échanger des informations et préparer des résolutions portant sur un large éventail de questions relatives aux réfugiés et aux immigrants;
  • Contribuer aux discussions des groupes de travail du CCR portant sur les politiques et les lois.
  1. Nouvelle ressource : Les résidents permanents et la criminalité


Le CCR vient de publier un document qui fournit des informations de base concernant les risques d'expulsion pour les résidents permanents ayant commis un crime. Le document souligne les modifications apportées par le projet de loi C-43, adopté en juin 2013, qui élargit les catégories de personnes qui sont privées d'un droit d’appel.
Consultez également la nouvelle page vous orientant vers d'autres ressources relatives à la perte de résidence permanente pour raison de criminalité : http://ccrweb.ca/fr/criminalite

Prochaines rencontres

Consultation d'automne, jeudi 28 novembre au samedi 30 novembre 2013, Kitchener-Waterloo

Consultation du printemps, jeudi 29 mai au samedi 31 mai 2014, Halifax