La Chronique du Conseil canadien pour les réfugiés - vol. 11, no. 8, janvier 2017

Version imprimable
La Chronique du CCR

La Chronique du Conseil canadien pour les réfugiés - Vol. 11 no. 8, 25 janvier 2017

Dans ce numéro :

-----
  1. Le parrainage privé des réfugiés en 2017 : des faits et des outils

refugee resettlement

Une série d'annonces concernant le parrainage privé des réfugiés en 2017 signale des limites aux nombres de demandes qui peuvent être reçues :

  • Les signataires d’entente de parrainage (hors Québec) peuvent déposer collectivement en 2017 des demandes visant un total de 7 500 personnes. Ce chiffre est plus bas qu'en 2016, mais au moins cette année il n’y a pas de restriction concernant la nationalité des personnes parrainées ni la région dans laquelle elles se trouvent (contrairement aux dernières années, aucune restriction n’est imposée sur les bureaux des visas individuels).
  • Pour les groupes de cinq et les répondants communautaires (hors Québec), il y a maintenant une limite de 1 000 Syriens et Irakiens qui peuvent bénéficier de l'exemption de la règle exigeant un document prouvant qu’ils ont le statut de réfugié.
  • À partir du 27 janvier 2017, aucune nouvelle demande de parrainage privé ne peut être soumise au Québec, par quelconque type de groupe de parrainage. Aucune date n’a été prévue pour la levée de cette suspension.
Pour lire notre commentaire intégral suite aux annonces, voir : ccrweb.ca/fr/parrainage-refugies-en-2017.

 

Trousse d'outils et rencontre virtuelle sur le parrainage privé des réfugiés

Afin d'offrir des information à propos du parrainage privé des réfugiés, le CCR vient de lancer cette trousse d'outils : ccrweb.ca/fr/parrainage-refugies-trousse-outils/accueil

Joignez-vous à nous le 7 février à 14h (Heure de l'Est) pour une rencontre virtuelle interactive pour les parrains privés des réfugiés. Nous présenterons cette trousse d'outils et discuterons des besoins en matière d'informations et de ressources des groupes de parrainages (surtout les groupes de 5). Cette rencontre se déroulera principalement en anglais, mais les participants sont bienvenus à poser des questions en français. Cliquez ici pour vous inscrire à cette rencontre.

  1. Nos commentaires à propos des niveaux d'Immigration pour 2017

Les limites aux nouvelles demandes de parrainage des réfugiés coïncident avec des niveaux d'immigration plus faibles que prévus pour 2017. Bien que les niveaux globaux d'immigration pour 2017 sont plus hauts que ceux des années précédentes, le CCR est déçu que les cibles pour les réfugiés ne correspondent ni au besoin mondial ni au désir des Canadiens à parrainer des réfugiés. Les faibles cibles pour les réfugiés pris en charge par le gouvernement vont à l’encontre des efforts déployés par le Canada pour promouvoir une réponse internationale forte aux besoins des réfugiés. Le parrainage privé ne doit jamais remplacer la responsabilité du gouvernement envers les réfugiés.

Lisez les commentaires intégraux du CCR : ccrweb.ca/fr/niveaux-immigration-2017-commentaires
  1. À la frontière entre le Canada et les États-Unis : les demandeurs d'asile ont besoin de notre protection

Nous assistons à une augmentation du nombre de personnes venant des États-Unis pour présenter une demande d’asile au Canada. Nous sommes consternés d’apprendre que certaines personnes ont souffert de gelures graves en entrant au Canada.

Les passages dangereux qui mettent en danger la santé et la sécurité des personnes sont un problème entièrement évitable. Ils sont la conséquence directe de l’Entente sur les tiers pays sûrs conclue entre le Canada et les États-Unis et mise en œuvre en décembre 2004.

L’Entente sur les pays tiers sûrs repose sur la prémisse selon laquelle les États-Unis sont un pays sûr pour les réfugiés. Mais le CCR croit que les États-Unis ne sont pas sûrs pour tous les réfugiés. On se demande si les États-Unis vont prochainement adopter des politiques concernant les réfugiés qui rendent le pays encore moins sûr pour les réfugiés.

Les Canadiens sont bien conscients de la perte tragique de vies qui risque de se produire lorsque les réfugiés sont forcés de prendre des mesures extrêmes pour atteindre un lieu sûr, par exemple en empruntant une embarcation de fortune ou en traversant une frontière par un temps très froid. Nous pouvons sauver des vies en permettant aux réfugiés de faire une demande d’asile sans avoir à recourir à des mesures extrêmes.

Pour la déclaration complète du CCR, voir : ccrweb.ca/fr/demandeurs-arrivant-EU
  1. Demandde d'un moratoire sur les renvois vers l'Érythrée

À la lumière des violations systématiques, généralisées et flagrantes des droits de la personnes qui se produisent partout en Érythrée, le CCR demande au ministre de la Sécurité publique de suspendre les déportations vers ce pays.

Lisez la soumission du CCR au : ccrweb.ca/fr/demande-suspension-renvois-erythree (en anglais seulement)

 

 

Prochaines rencontres

Rencontres d'hiver des groupes de travail 2017
24-25 février 2017
Toronto

Rassemblement action jeunesse 2017
28-29 avril 2017
Winnipeg

Consultation du printemps 2017
1 - 3 juin 2017
Edmonton

Rencontres d'été des groupes de travail 2017
8 - 9 septembre 2017
Montréal
Devenez membre du CCR
Devenez membre d’un réseau actif et dynamique de plus de 170 organisations consacrées à la défense des droits des réfugiés et des immigrants et à l’intégration des nouveaux arrivants.

Pas avec une organisation? Les individus peuvent aussi adhérer en tant que membres associés.

* L'adhésion n'est pas ouverte aux représentants du gouvernement ou des médias

Pour plus de renseignements:
ccrweb.ca/fr/adherer