Campagne ‘Fiers de protéger les réfugiés’ lancée cette Journée des droits des réfugiés

Version imprimableEnvoyer par courriel

Conseil canadien pour les réfugiés

Communiqué

Pour diffusion immédiate

Campagne ‘Fiers de protéger les réfugiés’ lancée cette Journée des droits des réfugiés

Le 4 avril 2013 – Le Conseil canadien pour les réfugiés annonce aujourd’hui le lancement d’une campagne qui vise à transformer le discours concernant les réfugiés. Ce 4 avril, la Journée des droits des réfugiés donne le coup d’envoi à de nouveaux efforts, sous la devise ‘Fiers de protéger les réfugiés’, afin de promouvoir une vision positive de ce qu’on veut pour les réfugiés et des contributions importantes qu’offrent les réfugiés à nos communautés.

« À son meilleur, nous pouvons tous être fiers de la réponse canadienne aux réfugiés », a dit Loly Rico, présidente du Conseil canadien pour les réfugiés. « Il y a vingt-trois ans, je suis venue au Canada en tant que réfugiée avec ma famille et nous avons été bien accueillis. Je veux m’assurer du maintien de la tradition canadienne d’offrir une protection et un accueil chaleureux. »

« Les réfugiés subissent des violations de leurs droits humains à cause de leur identité ou de leurs croyances. Amnistie internationale est fière d’endosser une campagne qui protège les droits des réfugiés à la vie, à la liberté et à la sécurité de la personne » a dit Gloria Nafziger d’Amnesty International Canada.

Le révérendissime Fred Hiltz, archevêque et primat de l’Église anglicane du Canada a dit : « Cette campagne est une merveilleuse occasion d’apprendre et de communiquer l’impératif évangélique de tendre la main à des millions de personnes les plus vulnérables et les plus à risque dans le monde, de répondre à leur espérance d’un nouveau départ, d’accueillir et d’être transformés par leur présence, leur voix et leur cœur parmi nous. »

Le Conseil canadien pour les réfugiés et d’autres groupes à travers le Canada invitent tout le monde à démontrer leur fierté de protéger les réfugiés. Il s’agit d’un geste important afin d’assurer que le Canada reste une terre d’accueil.

De récents changements au système d’asile et un discours de plus en plus négatif à propos des nouveaux arrivants pourraient faire en sorte que les réfugiés aient plus de difficulté à trouver la protection et à se sentir les bienvenus au Canada.

« Des communautés de foi au Canada sont fières de protéger les réfugiés depuis longtemps. Nous sommes également fiers de notre système de santé universel. Pour que cette tradition continue, il faut s’assurer que toute personne au Canada reçoit un traitement adéquat. Offrir ce même traitement aux réfugiés et à d’autres personnes qui cherchent la protection au Canada est la bonne chose à faire, tant sur le plan moral que financier », a dit Joe Gunn, directeur de Citoyens pour une politique juste.

Le 4 avril marque l'anniversaire de la décision Singh de la Cour suprême en 1985. Depuis cette date, il est connu comme la Journée des droits des réfugiés au Canada. Dans cette décision, la Cour suprême a conclu que la Charte canadienne des droits et libertés protège les droits fondamentaux des réfugiés. La Cour suprême a décidé que les demandeurs d’asile font partie du terme « chacun » dans la phrase : « Chacun a droit à la vie, à la liberté et à la sécurité de sa personne; il ne peut être porté atteinte à ce droit qu’en conformité avec les principes de justice fondamentale. »

Pour plus d’informations à propos de la campagne Fiers de protéger les réfugiés, consultez : ccrweb.ca/fr/fiers-de-proteger-refugies

Contacts :

Colleen French, Conseil canadien pour les réfugiés, (514) 277-7223, poste 1, (514) 476-3971 (cell), cfrench@ccrweb.ca

Sarah Shepherd, Citoyens pour une Politique Juste (bilingue), (613) 232-0275 poste 225, sarah@cpj.ca